Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

L'ARMÉNIE EST PRÊTE À SIGNER UN TRAITÉ DE PAIX AVEC L'AZERBAÏDJAN

24 Janvier 2022 21:10 (UTC+01:00)
L'ARMÉNIE EST PRÊTE À SIGNER UN TRAITÉ DE PAIX AVEC L'AZERBAÏDJAN
L'ARMÉNIE EST PRÊTE À SIGNER UN TRAITÉ DE PAIX AVEC L'AZERBAÏDJAN

Paris / La Gazette

Erevan estime qu'un traité de paix avec Bakou doit être signé, mais ce document doit être élaboré dans le cadre du processus de négociations, a déclaré le Premier ministre arménien Nikol Pachinyan lors d'une conférence de presse tenue en ligne sur sa page Facebook officiel ce lundi.

« On parle beaucoup de la signature d'un traité de paix entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Oui, il doit être signé, mais d'abord ce document doit être formalisé, et c'est une question et le résultat des négociations. L'Arménie est prête pour ces négociations, et nous l'avons déclaré à plusieurs reprises », a-t-il noté.

Il est important de rappeler qu'à l’automne de l’année 2020, l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’étaient livrés une courte guerre, qui avait fait plus de 6 500 morts, pour la région du Haut-Karabakh et les sept régions environnants. Ces combats s’étaient soldés par une lourde défaite de l’Arménie, contrainte de rendre plusieurs régions occupées pendant un premier conflit sanglant dans les années 1990 par les séparatistes arméniens.

En outre, M. Pachinyan a ajouté que l'Arménie souhaitait sincèrement normaliser ses relations avec la Turquie, établir des relations diplomatiques et ouvrir ses frontières.

Selon lui, si la dynamique des négociations avec Ankara est maintenue, l'Arménie peut accepter l'invitation de la partie turque à participer à un forum diplomatique à Antalya.

« Nous avons déjà tenu une réunion des représentants spéciaux sur le règlement des relations arméno-turques. Et si cette dynamique se poursuit, il est fort probable que l'Arménie participera au forum diplomatique d'Antalya. Il serait illogique que nous manquions l'occasion de poursuivre la conversation. Il convient de noter que la communauté mondiale soutient le processus de règlement des relations, y compris la Russie, l'UE, les États-Unis, les États de la région », a-t-il affirmé.

À Moscou, le 14 janvier dernier, des émissaires de la Turquie, Serdar Kiliç, et de l'Arménie, Rouben Roubinian, ont participé à un premier cycle de pourparlers destinés à normaliser les liens entre les deux pays. Une démarche qui pourrait conduire à l'établissement de relations diplomatiques et à la réouverture des frontières entre les deux pays.

Malgré la frontière commune, il n'y a pas de relations diplomatiques entre l'Arménie et la Turquie. Les ministres des Affaires étrangères des deux États ont signé des protocoles sur l'établissement de relations diplomatiques et sur les principes des relations mutuelles en 2009 à Zurich, mais ces documents n'ont pas été ratifiés par les Parties. Le 1er mars 2018, l'Arménie avait annoncé l'annulation des protocoles.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus