Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

L'OBJECTIF DE L'OMS : VACCINER AU MOINS 40% DE LA POPULATION MONDIALE D'ICI LA FIN DE L'ANNÉE - FORUM MONDIAL DE BAKOU

4 Novembre 2021 19:52 (UTC+01:00)
L'OBJECTIF DE L'OMS : VACCINER AU MOINS 40% DE LA POPULATION MONDIALE D'ICI LA FIN DE L'ANNÉE - FORUM MONDIAL DE BAKOU
L'OBJECTIF DE L'OMS : VACCINER AU MOINS 40% DE LA POPULATION MONDIALE D'ICI LA FIN DE L'ANNÉE - FORUM MONDIAL DE BAKOU

Paris / Lagazetteaz

«Le monde de l'après-COVID-19», tel est le thème du 8ème Forum mondial de Bakou qui se tient dans la capitale de l'Azerbaïdjan du 4 au 6 novembre 2021 sous les auspices du Centre international Nizami Gandjavi et du président de la République d'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev.

Construire le monde de demain

Cette manifestation annuelle a pour objectif de réunir des personnalité de premier plan autour du thème du monde de demain.

Au cours de 8ème édition, organisée sous forme hybride, présentiel et vidéoconférence, et notamment animée par Ismael Seragueldin, ancien Vice-président de la banque Mondiale, les représentants de haut niveau de plus de 40 pays prendront la parole.

En ouverture, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que son organisation avait pour objectif de vacciner au moins 40% de la population mondiale contre le coronavirus d'ici la fin de l'année. Selon M.Ghebreyesus, même les pays les plus développés ne sont pas à l'abri de la pandémie.

« La pandémie de coronavirus a montré que les questions de santé doivent toujours faire l'objet d'une attention particulière. Nous devons augmenter le financement des soins de santé en général », a indiqué le chef de l'OMS.

Il a également appelé le monde à se préparer à une nouvelle crise.

De son côté, l'ex-ambassadeur des États-Unis en Azerbaïdjan, Robert Cekuta, a déclaré que« Le Forum mondial de Bakou est utile pour réunir d'anciens premiers ministres, des présidents, des diplomates de haut rang, des experts dans divers domaines et fournir des idées pour discuter de certains des problèmes clés auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui. Nous parlons du monde de l'après-COVID-19. Nous avons des problèmes de santé, des perturbations dans l'économie, dans l'approvisionnement en pétrole et en gaz. Il y a un nombre suffisant de vaccins aux États-Unis, et en Afrique, seuls trois pour cent des personnes sont entièrement vaccinées. Ce sont des problèmes sérieux qui doivent être abordés, cette plateforme peut aider à trouver des solutions ».

Chefs d'Etat et de gouvernement, anciens et actuels, chefs d'organisations internationales, prix Nobel vont, pendant trois jours débattre de sujets tels que « Le nouvel ordre mondial après le COVID-19 », « La nouvelle économie mondiale », « En des temps nouveaux : paix, sécurité et droits de l'homme », « Lutter contre le changement climatique et répondre à la demande énergétique mondiale », « Santé publique et vaccination », « Alimentation et promotion de la sécurité alimentaire », « Les jeunes parlent, nous écoutons ». Des questions régionales seront naturellement abordées, telles que « Le partenariat oriental et ses opportunités », y compris la situation dans l'Union européenne, les Balkans et le Caucase du Sud.

Le Centre international Nizami Gandjavi

Le Centre international Nizami Gandjavi a été fondé le 30 septembre 2012 en Azerbaïdjan.

Sa mission est d'être un centre d'excellence dans la production et la diffusion de la connaissance et de devenir un lieu de dialogue, d'apprentissage et de compréhension entre les cultures et les peuples.

Le Centre international Nizami Ganjavi est une organisation culturelle, à but non lucratif et apolitique, dédiée à la mémoire du grand poète azerbaïdjanais, Nizami Gandjavi, ainsi qu'à l'étude et à la diffusion de ses œuvres. Sa mission consiste à établir un dialogue et une compréhension entre les cultures et les peuples afin de construire des sociétés fonctionnelles et inclusives.

L'organisation de ce forum montre que l'Azerbaïdjan est aujourd'hui un membre-clé des pays non-alignés, dont il assure actuellement la présidence.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus