Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

Emmanuel Macron et Ursula von der Leyen donnent le coup d'envoi de la présidence française de l'UE

7 Janvier 2022 18:34 (UTC+01:00)
Emmanuel Macron et Ursula von der Leyen donnent le coup d'envoi de la présidence française de l'UE
Emmanuel Macron et Ursula von der Leyen donnent le coup d'envoi de la présidence française de l'UE

Paris / La Gazette

Emmanuel Macron a accueilli les membres de la Commission européenne à Paris pour lancer vendredi la présidence française du Conseil de l'Union européenne. Ils ont notamment rendu hommage au Panthéon à Jean Monnet et Simone Veil, deux piliers de la construction européenne.

Alors que la France prend la présidence de l'Union européenne, Emmanuel Macron a reçu, vendredi 7 janvier à Paris, les 27 commissaires européens, dont la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, une occasion pour le président de la République de rappeler les grandes priorités de ce mandat à la tête du Conseil de l'UE, du salaire minimum au renforcement de la défense européenne.

Lors d'une conférence de presse à l'Élysée, Emmanuel Macron et Ursula von der Leyen ont notamment appelé tous deux à la fin des violences et à la retenue au Kazakhstan. Ils ont aussi annoncé que de nouvelles discussions auront lieu avec le président russe Vladimir Poutine pour aborder différents sujets, dont l'Ukraine.

Les Européens, les Américains et Kiev accusent depuis plusieurs semaines les Russes d'amasser des dizaines de milliers de soldats à la frontière ukrainienne en vue d'une potentielle invasion.

Des pourparlers américano-russes doivent s'ouvrir lundi à Genève, suivis d'une réunion Otan-Russie et d'une autre au sein de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

« Nous allons ensemble proposer notre vision d'une architecture de sécurité européenne », a relevé Emmanuel Macron.

Il a indiqué avoir proposé avec le chancelier allemand Olaf Scholz au président russe Vladimir Poutine de tenir une nouvelle réunion avec l'Ukraine, au format dit Normandie, « dans les prochaines semaines ».

La Russie boude depuis plusieurs mois ce format à quatre (France, Allemagne, Russie, Ukraine) et préfère discuter directement avec les États-Unis, ce qui conforte son statut de puissance internationale.

Macron «assume» ses propos sur les non-vaccinés

Le président français est aussi revenu sur ses propos controversés. Dans un entretien avec des lecteurs du Parisien rendu public mardi soir, le président de la République avait déclaré vouloir «continuer à emmerder jusqu'au bout» les non-vaccinés. « On peut s'émouvoir sur des formes d'expression qui paraissent familières que j'assume totalement », a-t-il déclaré, avant d'ajouter : « Je m'émeus de la situation dans laquelle nous sommes, la vraie fracture du pays est là, quand certains font de leur liberté, qui devient une irresponsabilité, un slogan. »

Emmanuel Macron, qui a défendu la stratégie gouvernementale de lutte contre la pandémie de Covid-19, principalement axée sur la vaccination, a expliqué que les autorités françaises étaient « obligé(e)s » de mettre en place le passe vaccinal pour encore inciter davantage à la vaccination. « Il était, je crois, de ma responsabilité de sonner un peu l'alarme, c'est ce que j'ai fait », a souligné Emmanuel Macron.

Appuyant le chef de l'État français, Ursula von der Leyen a estimé que « le passe vaccinal est un instrument pour protéger les vaccinés ». Pour elle, « cette discussion sur la responsabilité et la liberté est très importante dans notre société pendant une pandémie ».

(Avec France24)

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus