Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

BLINKEN ET ALIYEV S'ENTRETIENNENT SUR LA NORMALISATION DES RELATIONS AZERBAÏDJAN-ARMÉNIE

17 Novembre 2022 15:49 (UTC+01:00)
BLINKEN ET ALIYEV  S'ENTRETIENNENT SUR LA NORMALISATION DES RELATIONS AZERBAÏDJAN-ARMÉNIE
BLINKEN ET ALIYEV S'ENTRETIENNENT SUR LA NORMALISATION DES RELATIONS AZERBAÏDJAN-ARMÉNIE

Paris / La Gazette

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et le secrétaire d'État américain Antony Blinken ont examiné le processus de normalisation des relations entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie lors d'un appel téléphonique mercredi.

M. Blinken a réaffirmé l'engagement des États-Unis dans ce processus et a noté qu'il existait une « occasion historique » de normaliser les relations et de conclure un accord de paix. Washington maintiendra ses efforts pour réaliser ledit objectif, a-t-il souligné.

M. Aliyev s'est félicité de l'attention continue que porte M. Blinken au processus de normalisation et aux efforts déployés par les États-Unis pour atteindre cet objectif.

« Malgré les efforts et les négociations dans cette direction, les déclarations contradictoires des dirigeants arméniens ces derniers jours ont un impact négatif sur la normalisation des relations entre les deux pays et l'avancement du programme de paix », a précisé M. Aliyev.

Les Parties ont échangé sur la prochaine réunion sur le traité de paix et les mesures de confiance.

Cette conversation intervient après que les ministres des Affaires étrangères azerbaïdjanais et arménien se soient rencontrés le 7 novembre à Washington sous les auspices de leur homologue américain au sujet d'un éventuel traité de paix, dans un contexte de discussions politiques croissantes entre les deux pays. Les ministres étaient d'accord pour accélérer les négociations et poursuivre le dialogue direct et la diplomatie.

Les dirigeants de l'Azerbaïdjan, de la Russie et de l'Arménie ont convenu de réaffirmer leur engagement en faveur d'une normalisation complète des relations entre Bakou et Erevan et d'assurer la paix, la stabilité, la sécurité et le développement économique durable du Caucase du Sud après les pourparlers trilatéraux du 31 octobre à Sotchi.

Le conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan est lié à des hostilités vieilles de plusieurs décennies concernant le contrôle de la région du Karabakh, internationalement reconnue comme faisant partie de l'Azerbaïdjan mais, jusqu'en 2020, illégalement occupée par l'Arménie depuis trois décennies.

En septembre, au moins 286 personnes ont été tuées des deux côtés avant qu'une trêve négociée par les États-Unis ne mette fin aux pires affrontements depuis 2020, lorsque les attaques arméniennes ont dégénéré en une guerre totale.

Elle a fait plus de 6 500 morts en six semaines avant qu'un cessez-le-feu négocié par la Russie ne voit l'Arménie rendre des territoires qu'elle occupait illégalement depuis des décennies.

Loading...