Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

VIE PRIVÉE: LOURDES AMENDES INFLIGÉES EN FRANCE À GOOGLE ET FACEBOOK POUR LEURS "COOKIES"

Économie 6 Janvier 2022 15:11 (UTC+04:00) 131
VIE PRIVÉE:  LOURDES AMENDES  INFLIGÉES EN FRANCE À GOOGLE ET FACEBOOK POUR LEURS "COOKIES"
VIE PRIVÉE: LOURDES AMENDES INFLIGÉES EN FRANCE À GOOGLE ET FACEBOOK POUR LEURS "COOKIES"

Paris / La Gazette

La Cnil, gardienne de la vie privée des Français, a infligé de lourdes amendes de respectivement 150 et 60 millions d'euros à Google et Facebook pour leurs pratiques en matière de « cookies », ces traceurs numériques utilisés notamment pour la publicité ciblée.

Le montant de l'amende infligée à Google est un record toutes catégories pour les sanctions imposées par la Commission informatique et libertés (Cnil), devant une précédente amende de 100 millions d'euros à Google en décembre 2020, déjà au sujet des cookies.

« La Cnil a constaté que les sites facebook.com, google.fr et youtube.com ne permettent pas » de refuser les cookies « aussi simplement » que de les accepter, a-t-elle indiqué.

Les deux plateformes ont trois mois pour se mettre en conformité, à défaut de quoi « les sociétés devront chacune payer une astreinte de 100.000 euros par jour de retard », a-t-elle ajouté.

Les cookies sont des petits fichiers informatiques installés par les sites internet sur les terminaux de leurs visiteurs, à des fins techniques ou de publicité ciblée.

Dans une réaction transmise à l'AFP, Google a annoncé un changement de ses pratiques, à la suite de la décision de la Cnil. « Dans le respect des attentes des internautes, (...) nous nous engageons à mettre en place de nouveaux changements, ainsi qu'à travailler activement avec la Cnil en réponse à sa décision, dans le cadre de la directive (NDLR européenne) ePrivacy », a assuré le géant américain.

Meta, maison mère de Facebook, a indiqué de son côté qu'il était en train « d'évaluer la décision » de la Cnil, et qu'il « continuerait de travailler avec les autorités de régulation » sur ces sujets. « Nous continuons à développer et améliorer les outils de contrôle » des internautes sur les cookies, a poursuivi le groupe.

(Avec AFP)

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus