Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

IL FAUDRA NÉGOCIER AVEC LA RUSSIE, DIT MACRON AVANT UNE POSSIBLE VISITE EN UKRAINE

15 Juin 2022 14:08 (UTC+01:00)
IL FAUDRA NÉGOCIER AVEC LA RUSSIE, DIT MACRON  AVANT UNE POSSIBLE VISITE EN UKRAINE
IL FAUDRA NÉGOCIER AVEC LA RUSSIE, DIT MACRON AVANT UNE POSSIBLE VISITE EN UKRAINE

Paris / La Gazette

Le président français Emmanuel Macron s'est défendu mercredi de toute « complaisance » envers « l'agresseur » russe mercredi en Roumanie, tout en soulignant que son homologue ukrainien Volodimir Zelensky devrait « à un moment » négocier avec Moscou pour mettre fin à la guerre en Ukraine.

Critiqué à Kyiv et dans certains pays d'Europe de l'Est pour ses propos invitant à « ne pas humilier » Moscou pour permettre une solution diplomatique au conflit, le président français a assuré mercredi l'Ukraine de son soutien total, mais mis en garde ceux qui se livrent à une « escalade verbale » contre la Russie sans en assumer les conséquences concrètes - une entrée en guerre.

« Cette visite se déroule dans un contexte très grave, celui de la guerre d'agression menée par la Russie contre l'Ukraine », a déclaré Emmanuel Macron pendant une conférence de presse au côté de son homologue roumain Klaus Iohannis sur la base de Constanta, où la France est à la tête d'un bataillon de l'Otan de 800 soldats, dont 500 Français.

« Nous partageons la même condamnation sans appel de l'agresseur », a-t-il poursuivi, exprimant sa fierté que « sous cette présidence française, nous ayons réussi à maintenir l'unité des Européens » pour soutenir l'Ukraine et imposer des sanctions à la Russie.

Pour autant, a-t-il dit, le président Volodimir Zelensky devra « à un moment donné », « quand le feu pourra cesser », négocier avec Vladimir Poutine pour faire taire les armes.

« La seule issue souhaitable du conflit est soit une victoire militaire de l'Ukraine, soit une discussion (...) qui permet un accord entre l'Ukraine et la Russie. Donc à un moment, il faudra parler », a fait valoir Emmanuel Macron.

« Je suis frappé de voir qu'il y a une escalade verbale alors que l'on n'en tire pas les conséquences », a-t-il ajouté. « Nous ne sommes pas en guerre avec la Russie. »

Arrivé mardi soir en Roumanie, Emmanuel Macron est attendu dans la journée en Moldavie voisine, que beaucoup craignent de voir entraînée dans la guerre, et pourrait se rendre jeudi à Kyiv en compagnie du chancelier allemand Olaf Scholz et du président du conseil italien Mario Draghi, ont déclaré deux sources diplomatiques à Reuters.

L'Elysée n'a pas confirmé pour le moment qu'un déplacement en Ukraine figurait au programme du chef de l'Etat.

Interrogé à ce sujet à Constanta, Emmanuel Macron n'a pas fourni de calendrier, tout en disant que les Européens sont « en train de converger pour avoir des discussions d'une nouvelle nature avec l'Ukraine ».

La Commission européenne doit faire connaître vendredi sa recommandation sur le statut de candidat à l'adhésion à l'Union européenne demandé par l'Ukraine.

(Reuters)

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus