Les surprises du sommet africain

Les surprises du sommet africain

Vendredi 8 octobre 2021

En se rendant au sommet France-Afrique, Emmanuel Macron ne s’attendait sans doute pas à cela.

Invités à débattre avec le président français, de jeunes Africains ont montré une Afrique jeune, brillante, volontaire, qui a même réussi à poussé le président français dans ses retranchements

« Si la relation entre les pays d’Afrique et la France était une marmite, sachez qu’elle est très sale, cette marmite »

Coach et formatrice, Ragnimwendé Eldaa Koama vient du Burkina Fasso. Elle est titulaire d’un master en management des systèmes informatiques et d’une licence en ingénierie des travaux informatiques, elle dirige une agence d’événementiel.

« Je vais vous parler sans filtre » avait-elle prévenu. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a tenu sa promesse. Sa première cible : l’AFD (Agence Française pour le Développement) et son « aide au développement ». Une idéologie surannée, selon la jeune femme, qui ajoute : « Cela fait près d’un siècle que votre aide au développement se balade en Afrique. Ça ne marche pas. Sachez que l’Afrique se développera par elle-même, par le potentiel local et celui de la diaspora et certainement dans l’interdépendance avec les autres nations de la planète, mais surtout à travers des collaborations saines, transparentes, constructives. Il y a des têtes bien faites, il y a des investisseurs aussi en Afrique. Nous innovons déjà en Afrique. Et si ce n’est pas constructif dans cette relation qu’on imagine, on n’en veut pas ».

C’est toute la politique paternaliste, condescendante, néo-colonialiste de la France qui passe sous le rouleau compresseur de la jeune et brillante Burkinabée :« Si la relation entre les pays d’Afrique et la France était une marmite, sachez qu’elle est très sale, cette marmite. Elle est sale de reconnaissance légère des exactions commises, elle est sale de corruption, de non transparence, de vocabulaire dévalorisant, elle est sale, monsieur le Président ! Je vous invite à la récurer. Si vous voulez quand même préparer le repas dedans, je ne mangerai pas, nous ne mangerons pas. Les Africains ne mangeront pas. Vous serez seul à table».

« Sans les Africains, il n’y aurait pas eu de France »

L’entrepreneure sociale et activiste malienne Adam Dicko prend ensuite le relais, enfonçant le clou du paternalisme.

« Monsieur le Président, vous dites tout le temps que sans l’intervention de la France, il n’y aurait pas de gouvernement au Mali. Sachez bien que sans l’Afrique, la France n’existerait pas. Nous sommes liés par l’histoire et vous devez cesser de faire croire que vous voulez aider les Africains. Nous devons plutôt parler de partenariat. L’Afrique n’est pas un continent de misère ou de chômage, mais un continent jeune, optimiste, enthousiaste », assène-t-elle.

Quant à l’intervention française au Mali, « la présence de la France au Sahel », assure-t-elle, « est la conséquence de l’intervention de la France en Libye qui à l’époque a ignoré l’Union africaine » »

« Arrêtez de renforcer le pouvoir des dictateurs africains »

Blogueur sénégalais et président d’Africtivistes, la Ligue des blogueurs et web activistes pour la démocratie, Cheikh Fall interpelle à son tour Emmanuel Macron auquel il demande de s’engager sur un programme de 6 points :

« Monsieur le président, je vous invite ce soir, ici chez vous, a un exercice d’humilité, de courage politique, de respect et de rendez-vous avec l’histoire.

1. Demandez pardon à l’Afrique et aux Africains.

2. Arrêtez de renforcer le pouvoir des dictateurs africains.

3. Arrêtez cette-pseudo coopération paternaliste.

4. Programmez un dispositif de retrait progressif et défini de vos bases militaires en Afrique.

5. Mettons ensemble un mécanisme de collaboration franche afin de renforcer les acquis démocratiques.

6. Mettez en œuvre vos engagements d’Abidjan de 2019 sur la réforme du Franc CFA et transférez les réserves de fonds vers l’Afrique. »

« Nous n’avons pas la même perception de ce qu’on appelle régime démocratique

»

Aliou Bah est guinéen, leader du Mouvement démocratique libéral (Model).

« Je ne vous demande pas vous occuper de nos dictateurs. Nous le faisons et continuerons de le faire. Moi je viens d’un pays, la République de Guinée, qui vient de se débarrasser de quelqu’un qui voulait mourir au pouvoir », dit le Guinéen.

Il appelle Macron à ne pas « collaborer et considérer comme étant un interlocuteur quelqu’un qui utilise des manières subversives, les tripatouillages constitutionnels pour rester au pouvoir, n’en faites pas un partenaire ».

Macron et le dilemme de la repentance

La question de la repentance s’est précisément déjà invitée au débat pré-présidentiel, notamment avec le refus de la droite et de son extrême à toute inclination à la contrition.

A l’heure où Zemmour et Messiha, les tribuns des « aspects positifs de la colonisation » colonisent, justement, les antennes, et imposent en quelque sorte la couleur du débat, la détermination de ces jeunes africains a pris le président français de court. Il reconnaît ainsi « la responsabilité immense de la France car elle a organisé le commerce triangulaire et la colonisation« , mais se refuse à demander pardon, privilégiant « un travail de vérité » et non de « honte de soi et de repentance ».« Nous avons une dette envers l’Afrique », « un continent qui fascine le monde entier, qui parfois en effraie d’autres », dit-il.

Pas sûr que cette expression, probablement préparée avant l’intervention surprise des jeunes Africains, soit de nature à apaiser les critiques de ces derniers sur les discours paternalistes.

Concernant le Mali, le président français s’est contenté de réitérer la position déjà exprimée par les autorités françaises à propos du retrait de la force militaire Barkhane.« La France n’a pas vocation à rester dans la durée au Mali. C’est pour ça que nous sommes en train de fermer des bases. À Tessalit ou à Kidal (nord du Mali), notre travail n’est pas d’avoir des bases militaires. Ce que je veux, c’est qu’on retire les bases militaires le plus vite possible, mais ça suppose un retour d’un État fort et des projets d’investissement, pour que les jeunes ne se tournent pas, dès que les groupes terroristes reviennent, vers le pire », précise-t-il.

Sur la question du 3ème mandat posée par Aliou Bah, le chef d’Etat français répond à celui-ci :« Le 3e mandat dans votre pays, je l’avais condamné avant, au moment et après des élections. Je l’avais condamné publiquement dans toutes mes déclarations’’. Et d’ajouter : « qu’est-ce je pouvais faire d’autre ? Nous ne pouvions pas faire d’intervention ou d’ingérence. On a réduit beaucoup la coopération gouvernement-gouvernement pour la remettre vers des ONG, des associations et autres. Sur le coup d’Etat, on a soutenu la position de la CEDEAO’’.

« La France doit assumer sa part d’africanité ». Cette phrase, soigneusement concoctée avec l’aide de ses conseillers, l’espérant habile et et apaisante, sorte de nouvel « Ich bin ein Berliner » est tombée bien à plat face à ces jeunes qui n’ont pas besoin que la France leur donne des leçons.

La Françafrique c’est fini. Le monde de demain se dessine au sud et à l’Est de notre vieille Europe qui se continue de se replier sur elle-même comme une feuille d’automne. Emmanuel Macron en a sans doute conscience mais, comme pour la question algérienne, il paraît urgent pour lui de regarder cette réalité en face.

L'actrice française Brigitte Bardot condamnée à 20.000 euros d'amende pour injures publiques
L'actrice française Brigitte Bardot condamnée à 20.000 euros d'amende pour injures publiques
FASHION WEEK DE PARIS 2021 : Le créateur azerbaïdjanais Rufat Ismayil en vedette
FASHION WEEK DE PARIS 2021 : Le créateur azerbaïdjanais Rufat Ismayil en vedette
Des œuvres d'une artiste azerbaïdjanaise exposées à l'Hôtel de Ville de Boulogne-Billancourt en France
Des œuvres d'une artiste azerbaïdjanaise exposées à l'Hôtel de Ville de Boulogne-Billancourt en France
Loading Bars
L'INFO EN CONTINU
QUEL AVENIR POUR L'OMC ?
LE FORUM INTERNATIONAL NIZAMI GANJAVI VIENT DE S’ACHEVER À BAKOU, AZERBAÏDJAN.
L'AMBASSADEUR DE FRANCE À BAKOU EXPRIME SES CONDOLÉANCES SUITE AU CRASH D'UN HÉLICOPTÈRE MILITAIRE EN AZERBAÏDJAN
L'AZERBAÏDJAN ET LA TURQUIE DÉMINENT CONJOINTEMENT 128 KM2 DE TERRES DANS LE KARABAGH
L'INFLATION EN ZONE EURO A PROBABLEMENT ATTEINT UN PIC EN NOVEMBRE, SELON LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE
LA FRANCE PROLONGE D'UN AN LE CONTRÔLE RENFORCÉ DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS
LE TOURISME MONDIAL DEVRAIT PERDRE 2 000 MILLIARDS DE DOLLARS EN 2021 SELON L'ORGANISATION MONDIALE DU TOURISME
L'UNION EUROPÉENNE ATTACHE UNE GRANDE IMPORTANCE AU DÉVELOPPEMENT AGRICOLE EN AZERBAÏDJAN
LE PRÉSIDENT ALGÉRIEN ABDELMADJID TEBBOUNE PRÉDIT "UN RETOUR À LA NORMALE" AVEC LA FRANCE
LE SG DE L'ONU SE FELICITE DE LA RENCONTRE TRILATERALE DES DIRIGEANTS DE L'AZERBAÏDJAN, DE LA RUSSIE ET DE L'ARMENIE
COVID-19 : LE VARIANT OMICRON CLASSE «PREOCCUPANT» PAR L’OMS
LA FRANCE ET L'IRAN ENTENDENT AMÉLIORER LEURS RELATIONS ÉCONOMIQUES
FRANCE : LE PORT DU MASQUE A NOUVEAU OBLIGATOIRE DANS CERTAINS LIEUX EXTERIEURS A PARIS
UE : LA PASSEPORT SANITAIRE VALABLE NEUF MOIS SANS 3E DOSE
GRIZ DE GUBA : UN JOYAU DU TOURISME AZERBAÏDJANAIS
VLADIMIR POUTINE AVEC SON HOMOLOGUE AZERBAÏDJANAIS A SOCHI
RENCONTRE TRILATERALE ENTRE LES DIRIGEANTS DE L’AZERBAÏDJAN, DE LA RUSSIE ET DE L’ARMÉNIE À SOCHI
L'APPROVISIONNEMENT DE L'EUROPE EN GAZ AZERBAÏDJANAIS SUR LA LISTE DES PROJETS D'INTERET COMMUN DE L'UE
L'UNESCO CÉLÈBRE LES JUBILÉS D'UN COMPOSITEUR ET D'UN GRAND PHILANTHROPE AZERBAÏDJANAIS
LE DENIZ MALL DE CHAPMAN TAYLOR A BAKOU LAUREAT DES PRESTIGIEUX PRIX VERSAILLES AFRIQUE ET ASIE DE L'OUEST 2021
BP : LES TRAVAUX SE POURSUIVENT SUR LE PROJET DE CONSTRUCTION D'UNE CENTRALE SOLAIRE EN AZERBAÏDJAN
LES DIRIGEANTS DE L’AZERBAÏDJAN, DE LA RUSSIE ET DE L’ARMÉNIE S'ENTRETIENNENT LE 26 NOVEMBRE À SOCHI
LE GROUPE FRANÇAIS ALSTOM ENTEND FOURNIR DES LOCOMOTIVES ÉLECTRIQUES À L'AZERBAÏDJAN
LA FRANCE VA S'ASSOCIER AUX EMIRATS ARABES UNIS DANS LES ENERGIES RENOUVELABLES, DIT LE MAIRE
LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DOIT REMÉDIER À SES CONTRADICTIONS INSTITUTIONNELLES ENVERS L'AZERBAÏDJAN
L'IRAN EST SATISFAIT DU DÉVELOPPEMENT DES RELATIONS COMMERCIALES BILATÉRALES AVEC L'AZERBAÏDJAN
TOURISME : UN PLAN DE PRESQUE 2 MILLIARDS D'EUROS POUR RELANCER LA DESTINATION FRANCE
RENCONTRE ENTRE ARMÉNIE ET AZERBAÏDJAN LE 15 DÉCEMBRE À BRUXELLES
DROITS DES FEMMES ET VIOLENCES SEXISTES : LES FEMMES MANIFESTENT AUJOURD'HUI DANS TOUTE LA FRANCE
L'ONU adopte une résolution initiée par l'Azerbaïdjan
LIMITATION DES ÉNERGIES FOSSILES : EUROPE, FRANCE, AZERBAÏDJAN
L'AZERBAÏDJAN ÉLU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF DE L'UNESCO
LES 35ÈMES CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAMPOLINE SE SONT OUVERTS À BAKOU
SEPT SOLDATS AZERBAÏDJANAIS TUÉS DANS UNE ATTAQUE ARMÉNIENNE
PATRIMOINE À PARIS : LES MONTAGES D'ANNE HIDALGO NE PLAISENT PAS DU TOUT À L'UNESCO
LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DU CONSEIL DE L'EUROPE "INQUIÈTE" DES TENSIONS ENTRE L'ARMÉNIE ET L'AZERBAÏDJAN
PARIS : LA CUISINE AZERBAÏDJANAISE AU VILLAGE INTERNATIONAL DE LA GASTRONOMIE LES 4 ET 5 DÉCEMBRE
LA BERD PRÊTE À ÉTENDRE SON PROGRAMME "GREEN CITIES" EN AZERBAÏDJAN
LE CORRIDOR GAZIER SUD D'AZERBAÏDJAN EST UN ÉLÉMENT IMPORTANT DE LA SÉCURITÉ ÉNERGÉTIQUE DE L'EUROPE
LA FRANCE SOULIGNE SA "PLEINE DISPONIBILITÉ" À CONTRIBUER AU DIALOGUE AZERBAÏDJAN-ARMÉNIE
ENTRETIEN MACRON-POUTINE. MOSCOU POURSUIVRA SES EFFORTS POUR STABILISER LA SITUATION AU KARABAKH
L’AZERBAÏDJAN BIEN SEULE FACE AU TERRORISME ARMÉNIEN
L'OTAN APPRÉCIE VIVEMENT LES RÉFORMES ENTREPRISES PAR L'AZERBAÏDJAN DANS LE DOMAINE DE LA DÉFENSE
PAIX DANS LE CAUCASE : MAIS OÙ EST LA FRANCE ?
LES DANGERS D'UN NATIONALISME À DISTANCE
CONCERT ETIBAR ASADLI À LA SALLE GAVEAU À PARIS
CONCERT ETIBAR ASADLI À LA SALLE GAVEAU À PARIS
LA COP26 VIENT DE S'ACHEVER À GLASCOW SUR UN BILAN PLUTÔT TIÈDE
EUROGROUPE FACE À LA DETTE : UN TOP DÉPART POUR L'EURO NUMÉRIQUE ?
UNE VIOLONISTE AZERBAÏDJANAISE DE 6 ANS LAURÉATE DU CONCOURS INTERNATIONAL "NOUVELLES ÉTOILES" 2021
LE CHEF DE LA DIPLOMATIE FRANÇAISE RENCONTRE SON HOMOLOGUE AZERBAÏDJANAIS
EMMANUEL MACRON ET KAMALA HARRIS SALUENT «UNE NOUVELLE ÈRE» POUR LES RELATIONS FRANCO-AMÉRICAINES
LES TROUPES ARMÉNIENNES TENTENT UN COUP DE FORCE À LA FRONTIÈRE AVEC L'AZERBAÏDJAN
LE PAVILLON DE L'AZERBAÏDJAN À L'EXPO UNIVERSELLE DE DUBAI
CONFLIT DU KARABAKH - LA ROUTE LA PLUS COURTE DE BAKOU À EREVAN PASSE PAR ANKARA
3EME DOSE OBLIGATOIRE POUR LES PLUS DE 65 ANS DES LE 15 DECEMBRE
LOUVRE : APPEL AUX DONS POUR L'ACQUISITION D'UN PRÉCIEUX CAMÉE
LES ÉTATS UNIS POUR UN AVENIR SÛR, STABLE , PROSPÈRE ET PACIFIQUE AU CAUCASE DU SUD
COMMUNIQUÉ DE L'ASSOCIATION DES AMIS DE L'AZERBAÏDJAN EN FRANCE POUR LE 1ER ANNIVERSAIRE DE LA FIN DE LA GUERRE DE 44 JOURS
SATTAR BAHLULZADE, LE POÈTE DE LA NATURE
LE CORRIDOR GAZIER SUD D'AZERBAÏDJAN RÉDUIT LA DÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE DE L'EUROPE
EURONEWS RÉALISE UN REPORTAGE SUR LA FIN DE LA GUERRE DE 44 JOURS
CONCERT DU PIANISTE AZERBAÏDJANAIS ISFAR SARABSKI SALLE CORTOT A PARIS
Tensions entre Alger et Paris: le président Tebboune ne fera pas «le premier pas»
SI L'ARMÉNIE COOPÈRE AVEC SES VOISINS, ELLE PEUT DEVENIR UN PAYS DE TRANSIT
LES ÉTATS-UNIS ALLOUENT 500 000 DOLLARS AUX OPÉRATIONS DE DÉMINAGE EN AZERBAÏDJAN
UN CENTRE DE CIVILISATION ISLAMIQUE UNIQUE AU MONDE OUVRIRA EN OUZBEKISTAN
L'ASSEMBLÉE NATIONALE DONNE SON FEU VERT AU PROLONGEMENT DU PASS SANITAIRE JUSQU'EN JUILLET 2022
TOURISME : MACRON APPELLE LES GROUPES ÉTRANGERS À INVESTIR EN FRANCE
L'Azerbaïdjan remet à l'Arménie les dépouilles de 11 autres militaires retrouvées dans les territoires libérés
La France soutient le processus de démarcation et de délimitation des frontières entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan
L'actrice française Brigitte Bardot condamnée à 20.000 euros d'amende pour injures publiques
Sous-marins: Canberra a trompé Paris, selon les dires de l'ambassadeur de France en Australie
Projection du film « Le Grand Bal » de Laëtitia Carton dans le cadre du festival DokuBaku
La France intéressée par l'organisation de l'Euro féminin en 2025
L'OBJECTIF DE L'OMS : VACCINER AU MOINS 40% DE LA POPULATION MONDIALE D'ICI LA FIN DE L'ANNÉE - FORUM MONDIAL DE BAKOU
LE CONSEIL DE L'EUROPE RETIRE UNE CAMPAGNE SUR LE HIJAB
PRÉSIDENTIELLES 2022 - ANNE HIDALGO : DIVISER POUR MIEUX PERDRE
PRÉSIDENTIELLES 2022 : YANNICK JADOT, LE CANDIDAT DE LA CONTRADICTION ÉCOLOGIQUE
Macron annonce un «Contrat Engagement Jeune» avec 500 euros/mois en échange d'une formation
Pendant les 30 ans d'occupation, les territoires du Karabakh d'Azerbaïdjan ont été pillé à la fois sur le sol et en surface
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement estime que l'Azerbaïdjan dispose d'un grand potentiel pour devenir un leader dans la transition vers une économie verte (Exclusif)
PRIX DU PÉTROLE : VERS DE NOUVEAUX RECORDS DE HAUSSE DES PRIX
LE SOMMET DU G20 SCRUTÉ PAR LES MEDIAS INTERNATIONAUX
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement est prête à aider l'Azerbaïdjan à stimuler l'investissement dans l'économie verte (Exclusif)
EMMANUEL MACRON À LA COP26 : "CE SONT LES PAYS LES PLUS PAUVRES QUI VIVENT LES PREMIÈRES CONSÉQUENCES DE LA CRISE CLIMATIQUE"
ERE TV : RENCONTRE AVEC S.E. M. RAHMAN MUSTAFAYEV, AMBASSADEUR D'AZERBAÏDJAN EN FRANCE
La France quatrième destination de l’OCDE pour les migrants
Arménie: liberté de la presse, politique et corruption
Pour Macron, la stabilité des prix de l'énergie est nécessaire
L'Azerbaïdjan débarrasse 5 917 hectares de ses territoires libérés des mines et munitions non explosées
Karabagh: L'Azerbaïdjan prévoit d'allouer 1,2 milliard de dollars à la restauration de ses territoires libérés en 2022
Au Vatican, Joe Biden et Emmanuel Macron affichent leur réconciliation
L'Expo-2020 de Dubaï a accueilli un concert grandiose du célèbre chanteur britannique Sami Yusuf avec des musiciens azerbaïdjanais
L'OMS dévoile une nouvelle stratégie anti-Covid et réclame 23,4 milliards de dollars
Les précieuses découvertes de Ramiz Aboutalibov, expert de la biographie des immigrés azerbaïdjanais en France. La tribune de Vazeh Asgarov
Les peintures d'artistes azerbaïdjanais exposées lors du Salon international d’art contemporain ART Shopping au Carrousel du Louvre à Paris (Exclusif)
QUE VEUT VRAIMENT ÉDOUARD PHILIPPE ?
L'Azerbaïdjan ouvrira son ambassade au Vatican
Une entreprise française souhaite construire un système de péage sur l’autoroute Alat-Astara en Azerbaïdjan
Toutes les actualités