Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

La SOCAR est prête à examiner des offres intéressantes émanant de sociétés biélorusses

20 Août 2021 14:06 (UTC+01:00)
La SOCAR est prête à examiner des offres intéressantes émanant de sociétés biélorusses
La SOCAR est prête à examiner des offres intéressantes émanant de sociétés biélorusses

Paris / Lagazetteaz

La compagnie pétrolière nationale de la République d'Azerbaïdjan (SOCAR) est prête à examiner des offres intéressantes émanant de sociétés bélarussiennes, a déclaré Ibrahim Ahmadov, chef adjoint du Département des relations publiques de la SOCAR.

« Ces dernières années, la SOCAR s'est principalement concentrée sur la pétrochimie et le raffinage en termes d'investissements, suivis par les réseaux de distribution de gaz et l'expansion du réseau de stations-service. Si nous recevons des offres intéressantes d'une entreprise biélorusse, nous les examinerons avec plaisir. Mais en définitive, tout dépendra de la faisabilité du projet », a noté M. Ibrahimov.

La Biélorussie prévoit d'acheter 1 million de tonnes de pétrole à l'Azerbaïdjan à partir de 2021. Environ 270 000 tonnes ont été livrées en janvier-avril 2021. Aucun accord n'a été conclu pour le mois de mai.

Les livraisons de pétrole de l'Azerbaïdjan à la Biélorussie s'élevaient à 800 000 tonnes de pétrole en 2020.

Dès 2011, du pétrole a été fourni par l'Azerbaïdjan à la Biélorussie via l'oléoduc Odessa-Brody. Le contrat prévoyait des livraisons d'un volume de quatre millions de tonnes, mais le volume réel des expéditions a atteint environ 900 000 tonnes.

Les livraisons de pétrole à la Biélorussie en direction du sud, via l'Ukraine, ont repris en raison d'un manque d'importation de la part des grandes compagnies russes causé par des désaccords sur le prix.

Suite à l'absence d'approvisionnement en pétrole de la part de la Russie, la Biélorussie a lancé ses importations alternatives - par le port de Klaipeda via le chemin de fer jusqu'à la raffinerie de Naftan et par le port d'Odessa jusqu'à la raffinerie de Mozyr via les oléoducs Odessa-Brody et Brody-Mozyr.

Des approvisionnements alternatifs en pétrole ont également été lancés depuis la Norvège et l'Azerbaïdjan. En mai 2020, Belneftekhim a commencé à importer du pétrole d'Arabie saoudite et des États-Unis.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus