Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

LE GÉNIE MUSICAL DE CHOUCHA

10 Mai 2022 09:24 (UTC+01:00)
LE GÉNIE MUSICAL DE CHOUCHA
LE GÉNIE MUSICAL DE CHOUCHA

Paris / La Gazette

L'éminent compositeur Uzeyir Hadjibeyli (1885-1948) est un artiste de génie qui a fait de nombreuses "premières" dans le monde islamique et dans l'Orient musulman.

L'éminent compositeur Uzeyir Hadjibeyli (1885-1948) est un artiste de génie qui a fait de nombreuses "premières" dans le monde islamique et dans l'Orient musulman. Il est le fondateur de la romance, du chœur, de la voix, de la cantate, de l'aria et d'autres genres musicaux professionnels dans l'Orient musulman. Ses œuvres voyagent à travers le monde depuis plus d'un siècle.

En 1908, il crée le premier opéra de l'Orient musulman - "Leyli et Majnun" basé sur le poème du même nom du grand poète azerbaïdjanais Mohammad Fuzuli. En 1909, il compose "Sheikh Sanan", et en 1910-1915 il a écrit quatre autres opéras basés sur le mugam azerbaïdjanais : "Rustam et Zohrab", "Shah Abbas et Khurshud Banu", "Asli et Karam", "Harun et Leïla."
L'opéra "Koroglu" écrit en 1936 est l'un de ses chefs-d'œuvre les plus joués.

Pour ce travail, Uzeyir Hadjibeyli a reçu la plus haute distinction de l'ex-URSS en 1941 - le prix Staline. Au total, il est l'auteur de 7 opéras et 3 opérettes.

"Mari et femme" (1909), "Que ce soit ainsi" (1910) et "Arshin mal alan" (1913) sont toujours appréciés du public et et regardés dans de nombreux pays du monde comme les premiers exemples de cinéma national azerbaïdjanais..

Il a écrit la musique de l'hymne de la première république démocratique de l'Est - la République démocratique d'Azerbaïdjan, qui a existé entre 1918-1920. Aujourd'hui cette œuvre est l'hymne national officiel de l'Azerbaïdjan.

Un fils de Choucha

U.Hadjibeyli a reçu sa première éducation musicale à Choucha, l'un des centres culturels les plus importants d'Azerbaïdjan, le "Berceau de la musique azerbaïdjanaise", où il a passé son enfance et sa jeunesse.

Son père Abdulhuseyn Bey a longtemps été la secrétaire personnel de la célèbre poètesse azerbaïdjanaise, Khurshidbanu Natavan, fille du khan du Karabakh, et sa mère a grandi dans la maison de Shirin khanum khanum Natava.

Uzeyir lui-même était un habitué de cette maison et ami de la fille de Khan depuis l'enfance. Il y a rencontré des écrivains et des artistes célèbres de l'époque, et a appris d'eux les secrets de l'art et a pris des cours de chant mugam.
À l'âge de 13 ans, il joue dans la pièce "Un épisode de l'épopée amoureuse de Leyli et Majnun" mise en scène en 1897 par l'éminent écrivain et dramaturge Abdurrahim bey Hagverdiyev et le célèbre chanteur Jabbar Qaryagdioglu. Il étudie ensuite au conservatoire où il apprend à jouer du violon, du violoncelle et des instruments à vent. Pendant les quatre années suivantes, il enseigne dans les écoles du Karabakh et de Bakou et publie de nombreux articles dans des journaux et des magazines. Plus tard, il étudie la musique à Moscou avec le soutien financier de son ami et neveu, Muslim Magomayev.

En 1914-1918, il devient le fondateur et rédacteur en chef du journal "Yeni Iqbal", puis rédacteur en chef du journal officiel "Azerbaijan" de la République démocratique d'Azerbaïdjan. Il est entré dans l'histoire en tant que fondateur de la première école de musique, l'Union des compositeurs d'Azerbaïdjan, l'Institut des arts, le Conservatoire.

U.Hadjibeyli qui a vécu 63 ans, est également connu comme un éminent publiciste, dramaturge, pédagogue, éditeur, personnalité publique, le chercheur le plus brillant de l'histoire de la musique azerbaïdjanaise et orientale. Son riche patrimoine musical, littéraire, scientifique et pédagogique est la richesse spirituelle de l'Azerbaïdjan.

Le 100ème anniversaire d'Uzeyir Hadjibeyli a été célébré avec une grande solennité par l'UNESCO. Chaque année, l'Azerbaïdjan accueille le Festival international de musique du nom du grand compositeur. Des musiciens célèbres du monde entier visitant l'Azerbaïdjan participent à ce festival.

Voir aussi notre article : " Uzeyir Hadjibeyli , un grand compositeur azerbaïdjanais, est commémorée à Washington"

Par Hadji Abdullah
Traduction française : Farhad Taghizade
Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus