Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

UKRAINE : LA RUSSIE « A PERDU SUR LE PLAN STRATÉGIQUE»

17 Juin 2022 07:39 (UTC+01:00)
UKRAINE : LA RUSSIE « A PERDU SUR LE PLAN STRATÉGIQUE»
UKRAINE : LA RUSSIE « A PERDU SUR LE PLAN STRATÉGIQUE»

Paris / La Gazette

L’amiral Tony Radakin, chef d'état-major des armées britannique, a estimé vendredi que la Russie était en train de perdre sa guerre en Ukraine.

« La Russie est en train de perdre. » Après près de quatre mois de guerre, les fronts ont bougé en Ukraine et l'armée russe a changé ses objectifs comme ses angles d'attaque. Pour le chef d'état-major des armées britannique, l'amiral Tony Radakin, c'est le signe d'une défaite. La Russie a « déjà perdu sur le plan stratégique » sa guerre en Ukraine et « ne prendra jamais le contrôle » du pays, a-t-il estimé vendredi 17 juin selon des propos rapportés par l'agence britannique PA.

« Le président Poutine a utilisé 25 % de la puissance de son armée pour engranger des gains territoriaux minuscules », a-t-il par ailleurs ajouté. « Toute affirmation comme quoi il s'agit d'un succès pour la Russie n'a aucun sens. La Russie est en train de perdre », a-t-il asséné. « Elle va peut-être avoir des succès tactiques dans les prochaines semaines », a-t-il admis. « Mais la Russie a déjà perdu sur le plan stratégique », a-t-il affirmé, soulignant que « l'Otan est plus puissante », a fortiori « la Finlande et la Suède cherchant à rejoindre » l'organisation.

Selon lui, la Russie « ne prendra jamais le contrôle de l'Ukraine ». Près de quatre mois après le début de l'invasion russe, l'armée de Vladimir Poutine « est bientôt à court d'hommes et bientôt à court de missiles sophistiqués », a affirmé Tony Radakin.

Londres prêt à livrer des armes lourdes à l'Ukraine ?

Ces propos interviennent alors que les forces de Kiev sont en difficulté dans le Donbass (est de l'Ukraine), l'Ukraine ne cessant de réclamer « davantage d'armes lourdes » à ses alliés. Mardi, la vice-ministre ukrainienne de la Défense Anna Maliar a affirmé que son pays n'avait reçu qu'« environ 10 % » des armes dont il a besoin. « C'est dur pour l'Ukraine, mais ça va être un long combat », a affirmé Tony Radakin. L'amiral a par ailleurs rappelé le soutien du Royaume-Uni à l'Ukraine, se disant « prêt pour le long terme ».

Londres a indiqué mercredi livrer de façon « imminente » des systèmes de lance-roquettes multiples guidés dits GMLRS à l'Ukraine, qui réclame ce type d'armement dont la portée et la précision dépassent celles de l'artillerie russe. « Et nous fournissons aussi des armements antichars, il y a d'autres éléments que nous fournissons et ça va continuer », a assuré Tony Radakin. Les États-Unis ont annoncé mercredi une nouvelle tranche d'aide militaire à l'Ukraine d'un milliard de dollars, qui comprend notamment des pièces d'artillerie et des obus supplémentaires.

(Source AFP)

Loading...