Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

VOEUX PRÉSIDENTIELS : LA COVID, MOI ET L’EUROPE

Politique 1 Janvier 2022 03:29 (UTC+04:00) 129
VOEUX PRÉSIDENTIELS : LA COVID, MOI ET L’EUROPE
VOEUX PRÉSIDENTIELS : LA COVID, MOI ET L’EUROPE

Sur fond de jardin illuminé, devant les drapeaux français et européens, Emmanuel Macron a délivré ses derniers vœux avent les élections.

Le regard fixé sur l’objectif, le Président de la République a commencé par brosser longuement un tableau particulièrement sombre de la situation sanitaire, et annoncé un futur guère plus enthousiasmant : « Les semaines à venir seront difficiles, nous le savons, le virus circule et circulera davantage », en faisant à nouveau appel à la « responsabilité » des récalcitrants pour qu’ils se fassent vacciner . « Les devoirs sont plus importants que les droits », a-t-il insisté.

Puis; Emmanuel Macron a dressé un bilan de sa mandature, façon manifeste électoral , citant la réforme de l’assurance chômage, le contrat d’engagement jeune, le chiffre du chômage, la retraite minimale de 1 000 euros pour les agriculteurs, le chèque énergie, a rénovation thermique des logements, la fin des emballages plastiques, la hausse du nombre des apprentis, la réforme de la haute fonction publique « Nous n’avons cessé d’œuvrer pour attirer des entreprises et des investissements, ouvrir des usines, créer des emplois», « Jamais le chômage n’a été aussi bas depuis 15 ans. Nous avons formé notre jeunesse», "Rien que ces dernières semaines et dans les prochains mois, des décisions dont on parlait parfois depuis des décennies […] ont été prises et seront prises qui changeront la vie.» s’est-il réjouit, avant d’affirmer : «La réindustrialisation de notre pays est bien une réalité […] La France, malgré les épreuves est donc plus forte aujourd’hui qu’il y a deux ans. »

Contrairement à ses prédécesseurs, Emmanuel Macron n’a pas réellement évoqué la place de la France dans le monde, qui, pourtant, est en train de perdre son influence, y compris dans ce qui fut jadis, ses « chasses gardées ». Le président a préféré mettre en exergue la future présidence de la France de l’Union Européenne : «L’Europe est le seul chemin par lequel la France sera plus forte face aux grands fracas du monde», a déclaré le président, même s’il ne s’agit que de la présidence, pour 6 mois, du Conseil de l’Union européenne, qui n’a pas le pouvoir de décision du Conseil européen, ni de la Commission européenne, ni du Parlement européen.

Quant aux prochaines échéances nationales, Emmanuel Macron a prévenu que les élections présidentielles et législatives seraient maintenues à la date prévue. Sera-t-il candidat ?
A sa manière, Emmanuel Macron annonce sa candidature sans le dire : "Quelles que soient ma place et les circonstances, je continuerai à vous servir".

« 2022 sera l'année de tous les possibles. » Conclu Emmanuel Macron. Quels possibles ? Et avec qui ? Réponses dans quelques semaines…



Loading...
L'info de A à Z Voir Plus