Le Caucase du Sud respire enfin une nouvelle vie, et il est important que la communauté internationale fasse des efforts supplémentaires pour établir une paix et une sécurité durables dans la région

Le Caucase du Sud respire enfin une nouvelle vie, et il est important que la communauté internationale fasse des efforts supplémentaires pour établir une paix et une sécurité durables dans la région

Paris / Lagazetteaz

Le conflit du Haut-Karabagh, qui a commencé avec l'occupation par l'Arménie de 20% du territoire azerbaïdjanais après l'effondrement de l'Union soviétique dans les années 1990, constituait une menace sérieuse pour la paix et la stabilité dans le Caucase du Sud depuis près de 30 ans.

À la suite de l'occupation des territoires azerbaïdjanais et de l'expulsion massive des Azerbaïdjanais vivant en Arménie, l'Azerbaïdjan a dû faire face à plus d'un million de réfugiés et de personnes déplacées internes, et ceux qui ont perdu leurs maisons, leurs terres ancestrales et même leurs biens ont été confrontés à de grandes difficultés, se sont tournés vers différents districts de l'Azerbaïdjan.

Bien sûr, à cette époque, l'Azerbaïdjan venait d'accéder à son indépendance, il y avait beaucoup de difficultés dans le pays, et en même temps l'agression de l'Arménie contre notre pays et le déplacement de tant de personnes créaient de graves problèmes humanitaires, car Il était assez difficile de loger ces personnes, de leur fournir la nourriture et les articles nécessaires. Ces personnes ont dû vivre dans le froid de l'hiver, dans la chaleur de l'été dans des camps de tentes, dans des difficultés financières, leurs enfants ne pouvaient pas recevoir d'éducation, tous les droits humains fondamentaux étaient violés. Quelques années plus tard seulement, alors que l'État azerbaïdjanais se développait, il a construit de nouvelles installations pour les réfugiés et les personnes déplacées aux dépens des sources internes, leur a fourni un logement approprié, a mis en place toutes les conditions nécessaires pour l'éducation des enfants et a résolu d'autres problèmes sociaux.

Imaginez que plus de 10% de la population d'un pays perde soudainement tout et se déplace vers d'autres régions du pays pour survivre. Une telle situation, c'est-à-dire la fourniture d'un logement et de nourriture à tant de personnes, leur avenir, y compris l'emploi, l'éducation de leurs enfants, l'accès aux soins de santé et d'autres questions sociales nécessaires, est la chose la plus importante au monde, et met même les pays les plus développés dans une situation très difficile. Imaginez maintenant la situation difficile à laquelle l'occupation arménienne a confronté l'Azerbaïdjan.

En 1994, un accord de cessez-le-feu a été conclu et les négociations pour le règlement du conflit ont commencé avec la médiation du Groupe de Minsk de l'OSCE. Bien que le Groupe de Minsk, coprésidé par les États-Unis, la Russie et la France, ait initialement joui d'une grande crédibilité, l'absence de progrès dans la résolution de ce conflit a de plus en plus érodé la confiance dans le processus de négociation.

Depuis de nombreuses années, presque 30 ans, l'Azerbaïdjan tente de parvenir à une résolution pacifique du conflit du Haut-Karabagh dans le cadre du droit international. La position de l'Azerbaïdjan sur la résolution de ce conflit était tout à fait justifiée, sur la base des principes de souveraineté et d'intégrité territoriale des pays fondés sur le droit international. Les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies sur le règlement du conflit du Haut-Karabagh soutiennent également pleinement l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan et exigent le retrait immédiat, complet et inconditionnel des troupes arméniennes des territoires azerbaïdjanais occupés.

Cependant, la position peu constructive de la partie arménienne dans les négociations sur le règlement du conflit, sa participation aux négociations à des fins d'imitation, ses provocations occasionnelles en réponse à la proposition de paix de l'Azerbaïdjan ont épuisé les chances d'une solution pacifique, maintenu la situation dans la région tendue et fait de l'option de la guerre une réalité.

Il est regrettable que le Groupe de Minsk de l'OSCE, qui menait une mission de médiation pour résoudre ce conflit, restait indifférent au sort de tant de réfugiés et de personnes déplacées et n'exercait aucune pression sur l'Arménie, aucune mesure sérieuse n'a été prise pour la mise en œuvre des résolutions susmentionnées du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Toutefois, démontrant son engagement en faveur de l'option pacifique, l'Azerbaïdjan se réservait le droit de libérer son intégrité territoriale internationalement reconnue par la voie de guerre, conformément aux résolutions des Nations Unies, et exigeait la nécessité du retrait des forces armées arméniennes d'occupation du territoire azerbaïdjanais.

Cependant, l'Arménie a tout ignoré et a répondu aux propositions de paix de l'Azerbaïdjan par des provocations. Poursuivant la position non constructive plus large de ses prédécesseurs, le Premier ministre arménien Nikol Pachinyan s'est rendu au Haut-Karabagh, déclarant que “le Karabagh, c’est l'Arménie et le point”, a organisé des “élections parlementaires et présidentielles” et a déplacé le “parlement” de la soi-disant “République autoproclamée du Haut-Karabagh” de Khankendi à Choucha. En organisant l'“inauguration" du chef du régime criminel à Choucha, il a tiré un trait sur tout et a complètement fait dérailler le processus de négociation.

Par ailleurs, à partir du 27 septembre dernier, l'armée arménienne a utilisé des armes lourdes pour bombarder les localités densément peuplées de l’Azerbaïdjan et tuer des civils. Les dirigeants politico-militaires de l'Arménie ont délibérément agi dans le but d'anéantir la population civile.

Pendant la dernière guerre du Karabagh, qui n’a duré que 44 jours, l'Arménie, un pays occupant, a commis divers crimes et actes terroristes en tirant sur la population civile et les biens civils de l'Azerbaïdjan, ce qui constitue une violation flagrante des normes et principes du droit international, plus précisement des Conventions de Genève de 1949 et de leur Protocoles additionnels. En violation du droit international et des valeurs humaines, les Arméniens ont à plusieurs reprises tiré des missiles balistiques à minuit sur la population civile de la ville de Gandja, qui est loin de la ligne de front de l'Azerbaïdjan et n'a aucune signification militaire. En outre, des zones civiles de la ville azerbaïdjanaise de Barda ont été bombardées avec des bombes à fragmentation, ce qui est interdit par le droit international. Ces actes terroristes ont fait 93 morts parmi les civils, 407 autres blessés et plus de 3000 maisons endommagées.

Bien sûr, après tout cela, l'armée azerbaïdjanaise a commencé à montrer patte blanche. Les résultats de la guerre sont déjà connus, l'Azerbaïdjan a libéré ses anciennes terres et restauré son intégrité territoriale.

Le 10 novembre 2020, les Présidents de la République d'Azerbaïdjan et de la Fédération de Russie et le Premier ministre arménien ont signé un accord tripartite sur la cessation des hostilités et l'établissement de la paix dans la région. Cependant, l'Arménie continue de violer cet accord et recourt à diverses provocations.

Même les dirigeants de l'Arménie, dont le président Armen Sarkissian et d'autres fonctionnaires, parlent d'une nouvelle guerre, cherchant à se venger de l'Azerbaïdjan et se déclarent avoir l’intention d’occuper à nouveau les territoires azerbaïdjanais en violation du droit international.

L'Arménie doit désormais se rendre compte que ses vues absurdes et menaçantes ne sont acceptées nulle part dans le monde, y compris en Europe, que personne ne soutient la politique d'agression et que la communauté internationale veut la paix et la stabilité dans la région.

Le Caucase du Sud respire enfin une nouvelle vie, et il est important que la communauté internationale fasse des efforts supplémentaires pour établir une paix et une sécurité durables dans la région. Ainsi, le soutien à la paix peut, dans un sens positif, créer différentes géo-réalités dans la région et établir un nouvel environnement pour la coopération.

L'UE LANCE UN PLAN DE  300 MILLIARDS D'EUROS POUR CONCURRENCER LA ROUTE DE LA SOIE CHINOISE
L'UE LANCE UN PLAN DE 300 MILLIARDS D'EUROS POUR CONCURRENCER LA ROUTE DE LA SOIE CHINOISE
L'INFLATION ET LES DÉSÉQUILIBRES MENACENT  LA REPRISE DE L'ÉCONOMIE MONDIALE
L'INFLATION ET LES DÉSÉQUILIBRES MENACENT LA REPRISE DE L'ÉCONOMIE MONDIALE
QUEL AVENIR POUR L'OMC ?
QUEL AVENIR POUR L'OMC ?
Loading Bars
L'INFO EN CONTINU
ERIC ZEMMOUR, LE CANDIDAT D'EXTRÊME DROITE PROPULSÉ PAR LES MÉDIAS
L'ARMENIE FOURNIT ENFIN A L'AZERBAÏDJAN TOUTES LES CARTES DES CHAMPS DE MINES DANS LES TERRITOIRES LIBERES DE LA REPUBLIQUE D'AZERBAÏDJAN
Le contrat pour le Louvre Abou Dhabi prolongé de 10 ans, jusqu'en 2047
UN LIVRE DU CENTRE CULINAIRE NATIONAL D'AZERBAÏDJAN A ÉTÉ RECONNU "MEILLEURE PUBLICATION AU MONDE" LORS DU CONCOURS INTERNATIONAL "GOURMAND WORLD COOKBOOK AWARDS" À PARIS
VENTE DE RAFALE AUX EMIRATS ARABES UNIS : EMMANUEL MACRON ANNONCE "LE PLUS GROS CONTRAT DE L'HISTOIRE"
LE FONDS DES NATIONS UNIES POUR L'ENFANCE ET LA FONDATION HEYDAR ALIYEV S'ENTENDENT SUR LA MISE EN ŒUVRE DE PROJETS DANS LE DOMAINE DE L'ÉDUCATION INCLUSIVE
LA DÉSIGNER AZERBAÏDJANAISE FAKHRIYYA KHALAFOVA CRÉE UNE IMPRESSION TEXTILE DE LA FLEUR DE KHARI BULBUL
AZERBAÏDJAN-ARMÉNIE : DE L'ACCORD TRIPARTITE DE 2020 AU CHEMIN VERS LA PAIX
QUAND LES POLITICIENS FRANÇAIS SUBTILISENT LA CAUSE ARMÉNIENNE POUR LEURS PROPRES INTÉRÊTS
L'UE LANCE UN PLAN DE 300 MILLIARDS D'EUROS POUR CONCURRENCER LA ROUTE DE LA SOIE CHINOISE
L'INFLATION ET LES DÉSÉQUILIBRES MENACENT LA REPRISE DE L'ÉCONOMIE MONDIALE
EN PLEINE REPRISE ÉPIDÉMIQUE, LA FRANCE TENTE DE SE PROTÉGER DU VARIANT OMICRON
QUEL AVENIR POUR L'OMC ?
LE FORUM INTERNATIONAL NIZAMI GANJAVI VIENT DE S’ACHEVER À BAKOU, AZERBAÏDJAN.
L'AMBASSADEUR DE FRANCE À BAKOU EXPRIME SES CONDOLÉANCES SUITE AU CRASH D'UN HÉLICOPTÈRE MILITAIRE EN AZERBAÏDJAN
L'AZERBAÏDJAN ET LA TURQUIE DÉMINENT CONJOINTEMENT 128 KM2 DE TERRES DANS LE KARABAGH
L'INFLATION EN ZONE EURO A PROBABLEMENT ATTEINT UN PIC EN NOVEMBRE, SELON LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE
LA FRANCE PROLONGE D'UN AN LE CONTRÔLE RENFORCÉ DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS
LE TOURISME MONDIAL DEVRAIT PERDRE 2 000 MILLIARDS DE DOLLARS EN 2021 SELON L'ORGANISATION MONDIALE DU TOURISME
L'UNION EUROPÉENNE ATTACHE UNE GRANDE IMPORTANCE AU DÉVELOPPEMENT AGRICOLE EN AZERBAÏDJAN
LE PRÉSIDENT ALGÉRIEN ABDELMADJID TEBBOUNE PRÉDIT "UN RETOUR À LA NORMALE" AVEC LA FRANCE
LE SG DE L'ONU SE FELICITE DE LA RENCONTRE TRILATERALE DES DIRIGEANTS DE L'AZERBAÏDJAN, DE LA RUSSIE ET DE L'ARMENIE
COVID-19 : LE VARIANT OMICRON CLASSE «PREOCCUPANT» PAR L’OMS
LA FRANCE ET L'IRAN ENTENDENT AMÉLIORER LEURS RELATIONS ÉCONOMIQUES
FRANCE : LE PORT DU MASQUE A NOUVEAU OBLIGATOIRE DANS CERTAINS LIEUX EXTERIEURS A PARIS
UE : LA PASSEPORT SANITAIRE VALABLE NEUF MOIS SANS 3E DOSE
GRIZ DE GUBA : UN JOYAU DU TOURISME AZERBAÏDJANAIS
VLADIMIR POUTINE AVEC SON HOMOLOGUE AZERBAÏDJANAIS A SOCHI
RENCONTRE TRILATERALE ENTRE LES DIRIGEANTS DE L’AZERBAÏDJAN, DE LA RUSSIE ET DE L’ARMÉNIE À SOCHI
L'APPROVISIONNEMENT DE L'EUROPE EN GAZ AZERBAÏDJANAIS SUR LA LISTE DES PROJETS D'INTERET COMMUN DE L'UE
L'UNESCO CÉLÈBRE LES JUBILÉS D'UN COMPOSITEUR ET D'UN GRAND PHILANTHROPE AZERBAÏDJANAIS
LE DENIZ MALL DE CHAPMAN TAYLOR A BAKOU LAUREAT DES PRESTIGIEUX PRIX VERSAILLES AFRIQUE ET ASIE DE L'OUEST 2021
BP : LES TRAVAUX SE POURSUIVENT SUR LE PROJET DE CONSTRUCTION D'UNE CENTRALE SOLAIRE EN AZERBAÏDJAN
LES DIRIGEANTS DE L’AZERBAÏDJAN, DE LA RUSSIE ET DE L’ARMÉNIE S'ENTRETIENNENT LE 26 NOVEMBRE À SOCHI
LE GROUPE FRANÇAIS ALSTOM ENTEND FOURNIR DES LOCOMOTIVES ÉLECTRIQUES À L'AZERBAÏDJAN
LA FRANCE VA S'ASSOCIER AUX EMIRATS ARABES UNIS DANS LES ENERGIES RENOUVELABLES, DIT LE MAIRE
LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DOIT REMÉDIER À SES CONTRADICTIONS INSTITUTIONNELLES ENVERS L'AZERBAÏDJAN
L'IRAN EST SATISFAIT DU DÉVELOPPEMENT DES RELATIONS COMMERCIALES BILATÉRALES AVEC L'AZERBAÏDJAN
TOURISME : UN PLAN DE PRESQUE 2 MILLIARDS D'EUROS POUR RELANCER LA DESTINATION FRANCE
RENCONTRE ENTRE ARMÉNIE ET AZERBAÏDJAN LE 15 DÉCEMBRE À BRUXELLES
DROITS DES FEMMES ET VIOLENCES SEXISTES : LES FEMMES MANIFESTENT AUJOURD'HUI DANS TOUTE LA FRANCE
L'ONU adopte une résolution initiée par l'Azerbaïdjan
LIMITATION DES ÉNERGIES FOSSILES : EUROPE, FRANCE, AZERBAÏDJAN
L'AZERBAÏDJAN ÉLU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF DE L'UNESCO
LES 35ÈMES CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAMPOLINE SE SONT OUVERTS À BAKOU
SEPT SOLDATS AZERBAÏDJANAIS TUÉS DANS UNE ATTAQUE ARMÉNIENNE
PATRIMOINE À PARIS : LES MONTAGES D'ANNE HIDALGO NE PLAISENT PAS DU TOUT À L'UNESCO
LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DU CONSEIL DE L'EUROPE "INQUIÈTE" DES TENSIONS ENTRE L'ARMÉNIE ET L'AZERBAÏDJAN
PARIS : LA CUISINE AZERBAÏDJANAISE AU VILLAGE INTERNATIONAL DE LA GASTRONOMIE LES 4 ET 5 DÉCEMBRE
LA BERD PRÊTE À ÉTENDRE SON PROGRAMME "GREEN CITIES" EN AZERBAÏDJAN
LE CORRIDOR GAZIER SUD D'AZERBAÏDJAN EST UN ÉLÉMENT IMPORTANT DE LA SÉCURITÉ ÉNERGÉTIQUE DE L'EUROPE
LA FRANCE SOULIGNE SA "PLEINE DISPONIBILITÉ" À CONTRIBUER AU DIALOGUE AZERBAÏDJAN-ARMÉNIE
ENTRETIEN MACRON-POUTINE. MOSCOU POURSUIVRA SES EFFORTS POUR STABILISER LA SITUATION AU KARABAKH
L’AZERBAÏDJAN BIEN SEULE FACE AU TERRORISME ARMÉNIEN
L'OTAN APPRÉCIE VIVEMENT LES RÉFORMES ENTREPRISES PAR L'AZERBAÏDJAN DANS LE DOMAINE DE LA DÉFENSE
PAIX DANS LE CAUCASE : MAIS OÙ EST LA FRANCE ?
LES DANGERS D'UN NATIONALISME À DISTANCE
CONCERT ETIBAR ASADLI À LA SALLE GAVEAU À PARIS
CONCERT ETIBAR ASADLI À LA SALLE GAVEAU À PARIS
LA COP26 VIENT DE S'ACHEVER À GLASCOW SUR UN BILAN PLUTÔT TIÈDE
EUROGROUPE FACE À LA DETTE : UN TOP DÉPART POUR L'EURO NUMÉRIQUE ?
UNE VIOLONISTE AZERBAÏDJANAISE DE 6 ANS LAURÉATE DU CONCOURS INTERNATIONAL "NOUVELLES ÉTOILES" 2021
LE CHEF DE LA DIPLOMATIE FRANÇAISE RENCONTRE SON HOMOLOGUE AZERBAÏDJANAIS
EMMANUEL MACRON ET KAMALA HARRIS SALUENT «UNE NOUVELLE ÈRE» POUR LES RELATIONS FRANCO-AMÉRICAINES
LES TROUPES ARMÉNIENNES TENTENT UN COUP DE FORCE À LA FRONTIÈRE AVEC L'AZERBAÏDJAN
LE PAVILLON DE L'AZERBAÏDJAN À L'EXPO UNIVERSELLE DE DUBAI
CONFLIT DU KARABAKH - LA ROUTE LA PLUS COURTE DE BAKOU À EREVAN PASSE PAR ANKARA
3EME DOSE OBLIGATOIRE POUR LES PLUS DE 65 ANS DES LE 15 DECEMBRE
LOUVRE : APPEL AUX DONS POUR L'ACQUISITION D'UN PRÉCIEUX CAMÉE
LES ÉTATS UNIS POUR UN AVENIR SÛR, STABLE , PROSPÈRE ET PACIFIQUE AU CAUCASE DU SUD
COMMUNIQUÉ DE L'ASSOCIATION DES AMIS DE L'AZERBAÏDJAN EN FRANCE POUR LE 1ER ANNIVERSAIRE DE LA FIN DE LA GUERRE DE 44 JOURS
SATTAR BAHLULZADE, LE POÈTE DE LA NATURE
LE CORRIDOR GAZIER SUD D'AZERBAÏDJAN RÉDUIT LA DÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE DE L'EUROPE
EURONEWS RÉALISE UN REPORTAGE SUR LA FIN DE LA GUERRE DE 44 JOURS
CONCERT DU PIANISTE AZERBAÏDJANAIS ISFAR SARABSKI SALLE CORTOT A PARIS
Tensions entre Alger et Paris: le président Tebboune ne fera pas «le premier pas»
SI L'ARMÉNIE COOPÈRE AVEC SES VOISINS, ELLE PEUT DEVENIR UN PAYS DE TRANSIT
LES ÉTATS-UNIS ALLOUENT 500 000 DOLLARS AUX OPÉRATIONS DE DÉMINAGE EN AZERBAÏDJAN
UN CENTRE DE CIVILISATION ISLAMIQUE UNIQUE AU MONDE OUVRIRA EN OUZBEKISTAN
L'ASSEMBLÉE NATIONALE DONNE SON FEU VERT AU PROLONGEMENT DU PASS SANITAIRE JUSQU'EN JUILLET 2022
TOURISME : MACRON APPELLE LES GROUPES ÉTRANGERS À INVESTIR EN FRANCE
L'Azerbaïdjan remet à l'Arménie les dépouilles de 11 autres militaires retrouvées dans les territoires libérés
La France soutient le processus de démarcation et de délimitation des frontières entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan
L'actrice française Brigitte Bardot condamnée à 20.000 euros d'amende pour injures publiques
Sous-marins: Canberra a trompé Paris, selon les dires de l'ambassadeur de France en Australie
Projection du film « Le Grand Bal » de Laëtitia Carton dans le cadre du festival DokuBaku
La France intéressée par l'organisation de l'Euro féminin en 2025
L'OBJECTIF DE L'OMS : VACCINER AU MOINS 40% DE LA POPULATION MONDIALE D'ICI LA FIN DE L'ANNÉE - FORUM MONDIAL DE BAKOU
LE CONSEIL DE L'EUROPE RETIRE UNE CAMPAGNE SUR LE HIJAB
PRÉSIDENTIELLES 2022 - ANNE HIDALGO : DIVISER POUR MIEUX PERDRE
PRÉSIDENTIELLES 2022 : YANNICK JADOT, LE CANDIDAT DE LA CONTRADICTION ÉCOLOGIQUE
Macron annonce un «Contrat Engagement Jeune» avec 500 euros/mois en échange d'une formation
Pendant les 30 ans d'occupation, les territoires du Karabakh d'Azerbaïdjan ont été pillé à la fois sur le sol et en surface
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement estime que l'Azerbaïdjan dispose d'un grand potentiel pour devenir un leader dans la transition vers une économie verte (Exclusif)
PRIX DU PÉTROLE : VERS DE NOUVEAUX RECORDS DE HAUSSE DES PRIX
LE SOMMET DU G20 SCRUTÉ PAR LES MEDIAS INTERNATIONAUX
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement est prête à aider l'Azerbaïdjan à stimuler l'investissement dans l'économie verte (Exclusif)
EMMANUEL MACRON À LA COP26 : "CE SONT LES PAYS LES PLUS PAUVRES QUI VIVENT LES PREMIÈRES CONSÉQUENCES DE LA CRISE CLIMATIQUE"
ERE TV : RENCONTRE AVEC S.E. M. RAHMAN MUSTAFAYEV, AMBASSADEUR D'AZERBAÏDJAN EN FRANCE
La France quatrième destination de l’OCDE pour les migrants
Toutes les actualités