Le frère du commandant de char Albert Agarunov à propos de l'enfance et de la jeunesse du héros national de l'Azerbaïdjan : « Il était le préféré de sept frères et deux sœurs »

Le frère du commandant de char Albert Agarunov à propos de l'enfance et de la jeunesse du héros national de l'Azerbaïdjan : « Il était le préféré de sept frères et deux sœurs »

Paris / Lagazetteaz

- Comment tu t'appelles ?

- Albert.

- Quelle est ton nationalité ?

- Juif.

- Qu'est-ce qui motive les Juifs à défendre les terres azerbaïdjanaises ?

- Je suis né dans ce pays et j'y vis.

- Quel est, selon toi, ton devoir en tant que citoyen ?

- Protéger les terres.

- Combien de temps vas-tu te battre ?

- Jusqu'à la fin de la guerre…

Il a été tué héroïquement le 8 mai 1992, alors qu'il défendait la ville azerbaïdjanaise de Choucha contre les agresseurs arméniens. Tout le monde se souvient bien de ces mots du courageux commandant de char, Albert Agarunov, présentés dans une vidéo sur lui. Il les avait prononcés quelques jours avant sa mort héroïque. Son exploit restera à jamais gravé dans nos cœurs.

Cette fois, notre invité était le frère d'Albert Agarunov, Rantik, venu d'Israël pour rendre hommage au héros à l'occasion de l'anniversaire de sa mort. Rantik Agarunov vient souvent à Bakou, surtout le 25 avril, jour de l'anniversaire d'Albert, pour se recueillir devant sa tombe à l'Allée des Martyrs, et maintenant devant le monument commémoratif érigé en mémoire du héros en 2019. Rantik Agarunov prend une part active à la vie sociale des natifs d'Azerbaïdjan en Israël. Dans ce numéro, il a partagé des souvenirs de son frère, de son enfance et de son adolescence.

« Tant d'années ont passé et il est toujours très difficile de parler de mon frère. Mais il est encourageant de savoir que son âme se réjouit maintenant au ciel, car après une trentaine d"années d'occupation arménienne, les terres azerbaïdjanaises, et bien sûr la ville de Choucha, ont été libérées. Albert aimait l'Azerbaïdjan plus que sa vie !

Nous étions 10 dans la famille - 8 frères et deux sœurs, il était le plus jeune, un "sonbeshik" (benjamin), comme on dit en Azerbaïdjan, le préféré de la famille. Son père, Agarun Agarunov, travaillait dans les champs pétrolifères de Surakhani (à Bakou), et sa mère, Lio Izyayevna, était une femme au foyer et avait le titre de "Mère héroïne", nous élevant - dix enfants ! Bien sûr, c'était très difficile, les frères portaient les vêtements et les chaussures les uns des autres, et ce n'était pas une honte, ils n'ont jamais rouspété sur leur sort. De plus, à Amirjan (bourgade de Bakou), comme dans tout l'Azerbaïdjan, tous les gens, quelles que soient leur nationalité et leur religion, vivaient en harmonie, s'entraidaient en toutes choses. Il y avait deux ou trois familles juives à Amirjan, mais nous ne nous sentions jamais seuls, tout le monde était comme une famille ! Et Albert était le préféré non seulement de notre famille mais aussi de tout le village », dit Rantik Agarunov.

Albert avait étudié à l'école secondaire n°154 (à Bakou), qui a ensuite été nommé en son honneur. Il avait 5 ans de moins que Rantik.

« Albert était un garçon très gentil, l'âme de toute société, il aimait faire des blagues, il était très sociable, aidait toujours ses amis et ses voisins, tout le monde l'aimait beaucoup. Bien sûr, comme tous les garçons, il avait eu des bagarres, mais nous - les sept frères - ne l'avions jamais offensé, même s'il pouvait se défendre comme un vrai homme. Et il était le plus grand de la famille, mésurait plus de 1 m 80 cm. Il se passait aussi des choses entre mes frères, nous nous disputions et faisions la paix, mais mes parents ne nous punissaient jamais, nous instruisant de la sagesse de la vie. Albert aimait jouer au football, était très doué, dès l'âge de sept ans il avait également fréquenté l'école de musique d'Amirjan, pouvait jouer de presque tous les instruments, particulièrement bien la trompette, l'accordéon et le piano. Il était le seul de notre grande famille à être musicien ! Il organisait des concerts à la maison et dans la cour en tant qu'homme-orchestre », Rantik Agarunov partage ses souvenirs.

Selon lui, les plats préférés de son frère étaient le Dolma (des feuilles de vigne farcies à la viande, au riz et aux légumes) et le Dushbere, que sa mère cuisinait parfaitement. Et sa matière préférée à l'école était l'histoire.

« Albert était un élève moyen, mais il ne séchait jamais les cours d'histoire. Nous avions tous notre professeur préféré, Tamilla Mustafayevna. Quand Albert est mort, elle était déjà à la retraite, elle pouvait à peine bouger, mais elle est quand même venue de la ville, a beaucoup pleuré, s'est souvenue de lui... Et, bien sûr, Albert aimait ses leçons de travail, car il faisait toujours quelque chose de ses mains, dans ses jeunes années,apprenant lui-même à devenir mécanicien automobile à un jeune âge, aidant les voisins et les parents à réparer leurs voitures. C'est pourquoi, après avoir terminé la 8e année, il était allé étudier à l'école professionnelle n°101, et avait obtenu la profession de mécanicien-conducteur automobile. De plus, il voulait absolument aider sa famille financièrement. Il avait donné son premier salaire à sa mère lorsqu'il avait commencé à travailler à l'usine de construction de machines de Dzerzhinsky », témoigne Rantik Agarunov.

En 1987-1989, Albert fait son service militaire à Akhalkalaki, obtient le grade de sergent, devient commandant de char et reçoit les insignes « Gardes » et « Excellent de l'armée soviétique ».

« En 1988, lors d'un tremblement de terre à Leninakan, son unité est envoyée dans cette ville, où il prend une part active au sauvetage de la population locale et à l'élimination des conséquences de la catastrophe. Lorsque nous avons rendu visite à Albert pendant son service militaire, ses commandants insistaient toujours sur son courage et ses grandes qualités humaines. Avant même de s'engager dans l'armée, lui et son ami, de nationalité Lezgin, étaient allés s'inscrire à l'école militaire de Chernihiv en Ukraine. Albert était entré, mais pas son ami. Ainsi, pour le bien de son ami, il avait refusé d'étudier et était rentré chez lui avec lui. Après la démobilisation, il travaille comme tourneur dans une usine, faisant des plans pour l'avenir, mais l'agression arménienne a changé tous ses plans. Vous savez combien c'était difficile pendant ces années-là, et en 1991, nous avions déjà des documents pour déménager en Israël. J'avais une famille, des enfants. Mais il est venu et a dit : "Je me suis engagé comme volontaire, je vais défendre ma patrie ! Chassons les agresseurs et allons en Israël". Pour lui, les événements du Karabagh étaient une douleur personnelle, nous avons tous accepté sa décision et l'avons soutenu, en reportant son départ. Nous sommes partis en Israël seulement trois ans après sa mort héroïque. Mon frère aîné Ilyar a donné le nom d'Albert à son fils », a déclaré Rantik Agarunov.

En décembre 1991, Albert Agarunov est nommé commandant de char et envoyé sur le front de Choucha. Il a combattu au sein du 777e bataillon à vocation spéciale en direction de Khankendi, Dashalty, Jamilli, la ville de Choucha, et a également formé ses camarades soldats au maniement du char T-72. Il était commandant de char et artilleur, il était connu sur toute la ligne de front : il avait détruit 9 chars, 7 BMP et d'autres équipements ennemis. Le nom d'Albert terrifiait les agresseurs arméniens, qui avaient désigné un grand prix monétaire « pour sa tête ». Agarunov avait sa propre méthode de combat de chars, qu'on appelait au front le « sandwich juif » - il attendait que deux véhicules blindés ennemis s'approchent l'un de l'autre et les formait d'un seul obus.

« Pendant les combats, Albert ne rentre que deux fois à la maison, nous rassurant, nous disant que tout allait bien. La dernière fois, c'était le jour de son anniversaire, le 25 avril 1992, son 23e anniversaire. Nous avions beaucoup d'invités, la table était dressée, et le téléphone a sonné. Maman a répondu au téléphone, ils ont appelé du Ministère de la Défense et ont dit beaucoup de mots aimables sur Albert, l'ont remercié d'avoir élevé un tel fils. Lorsque ma mère a commencé à demander à Albert pourquoi il avait de tels mots de gratitude, il a commencé à plaisanter. Il n'a rien dit à ses parents, il s'est occupé d'eux. Je me souviens très bien de ses derniers mots. On s'est embrassés et j'ai dit : "Prends soin de toi, mon frère", et il a répondu : "Ne t'inquiète pas, mon frère. Tout ira bien, les Arméniens ne prendront jamais Choucha". Il avait donc confiance en lui et en ses compagnons d'armes. Mais tout le monde sait dans quelle situation difficile se trouvait l'Azerbaïdjan à cette époque. Avant la prise de Choucha, sur les trois chars qui défendaient la ville, seul le char d'Albert Agarunov était réellement prêt au combat, détruisant les hommes et les véhicules blindés de l'ennemi », raconte le frère du héros.

Malgré la défense héroïque de la garnison de la ville, qui ne comptait pas plus de 500 hommes, les troupes armées arméniennes, souvent supérieures en nombre et techniquement équipées, ont réussi à capturer la ville azerbaïdjanaise de Choucha.

D'un rapport sur les opérations de combat : «…dirigé par le commandant de section, le quartier-maître Albert Agarunov, resté seul avec Aghababa Huseynov, le char de tête, manœuvrant habilement, arrive en position de tir et d'un tir à bout portant abat un char ennemi. Peu après, l'équipage d'Agarunov frappe le deuxième char de l'ennemi. Changeant de position, Agarunov remarque les corps de ses compagnons d'armes tués dans la bataille sur le sol devant son char. Albert sort du véhicule de combat pour les porter sur le côté. Atteignant les tués, il commence à les porter, et à ce moment-là il est touché par une balle du sniper arménien ».

Après sa mort héroïque, les tankistes azerbaïdjanais ont appelé leurs véhicules de combat "Albert". Lorsqu'il est décidé d'enterrer Albert à l'Allée des Martyrs de Bakou, son père dit aux commandants d'enterrer son fils avec les combattants azerbaïdjanais, car il avait combattu pour l'Azerbaïdjan. Pendant les funérailles, les prières étaient récitées simultanément par un rabbin et un mollah.

« Je me souviens qu'une semaine après sa mort, les voisins sont venus nous voir, demandant à mon père la permission d'organiser un mariage auquel de nombreux invités avaient déjà été conviés. Le père a donné son accord, mais, imaginez que ce mariage ait eu lieu sans musique ! Papa est mort un an après la mort d'Albert, fin mai 1993. Et maman, qui a vécu jusqu'à 88 ans, s'est souvenue et a pleuré son fils jusqu'à sa dernière heure. Nous sommes reconnaissants au peuple azerbaïdjanais pour avoir honoré la mémoire d'Albert, nous honorons tous les martyrs et sommes fiers de leur héroïsme, nous nous réjouissons de la grande Victoire [de l'Azerbaïdjan] sur les occupants. Et en Israël, on accorde un grand respect à la mémoire d'Albert et on organise des événements en son honneur », confie Rantik Agarunov.

Albert Agarunov a vécu une vie courte mais glorieuse et héroïque, sa mémoire est toujours honorée en Azerbaïdjan. Il existe une plaque commémorative à l'entrée de la maison de ses parents à Amirjan. C'est ici que Rantik et ses frères et sœurs séjournent lorsqu'ils viennent en Azerbaïdjan, et ils sont toujours bien accueillis par les voisins. Un coin du héros a été ouvert dans l'école où Albert avait étudié, et son buste a été placé devant le bâtiment. Il existe un musée consacré à Albert Agarunov à l'école juive Chabad Or-Avner. L'une des rues du village de Krasnaya Sloboda, lieu d'implantation compacte des Juifs des montagnes, porte le nom d'Albert Agarunov. À ce jour, plusieurs films documentaires ont été tournés sur lui. Le char T-72, numéroté 533, sur lequel Agarunov avait combattu, est exposé au Musée de l'histoire militaire d'Azerbaïdjan à Bakou.

« Albert a toujours voulu voir l'Azerbaïdjan libre et indépendant. Et son rêve est devenu réalité ! », s'exclame Rantik Agarunov.

Turquie : un briefing sur les préparatifs de l'exercice aéro-tactique international « Anatolian Eagle - 2021 » a été présenté aujourd'hui
Turquie : un briefing sur les préparatifs de l'exercice aéro-tactique international « Anatolian Eagle - 2021 » a été présenté aujourd'hui
COVID-19 : la Banque européenne d'investissement alloue des fonds au Gouvernement géorgien pour la fourniture de vaccins par le biais du mécanisme COVAX
COVID-19 : la Banque européenne d'investissement alloue des fonds au Gouvernement géorgien pour la fourniture de vaccins par le biais du mécanisme COVAX
L´Ouzbékistan améliore ses indicateurs dans l'indice de développement durable des Nations Unies
L´Ouzbékistan améliore ses indicateurs dans l'indice de développement durable des Nations Unies
Loading Bars
L'INFO EN CONTINU
Azerbaijan Airlines augmente la fréquence des vols réguliers Bakou-Tbilissi-Bakou
La Croatie soutient la souveraineté, l'intégrité territoriale et l'inviolabilité des frontières de l'Azerbaïdjan
L'Azerbaïdjan place un certain nombre d'hommes d'affaires arméniens sur la liste internationale des personnes recherchées
L'Iran entend développer le trafic de transit avec l'Azerbaïdjan par voie maritime et ferroviaire, selon l'Ambassadeur iranien (Exclusif)
Turquie : un briefing sur les préparatifs de l'exercice aéro-tactique international « Anatolian Eagle - 2021 » a été présenté aujourd'hui
Le président Ilham Aliyev participe à l’inauguration de l’hôtel InterContinental à Bakou
Le colonel arménien Koryun Gumashyan, qui a posé des mines dans les districts de Latchine et Kelbadjar, placé sur la liste internationale des personnes recherchées
La Russie est en contact étroit avec la Turquie, l'Arménie et l'Azerbaïdjan pour stabiliser la situation au Karabagh, dit le porte-parole du Kremlin
L'Azerbaïdjan participe au Forum diplomatique d'Antalya en Turquie
L'Ambassadeur iranien : « Les relations entre l'Azerbaïdjan et l'Iran vont se développer sur une trajectoire ascendante »
Bakou : Le Ministère arménien des Affaires étrangères fait preuve d'hypocrisie lorsqu'il parle du droit international
Le film sur la journaliste turque Fulya Ozturk, témoin de la guerre de 44 jours, est tourné en Azerbaïdjan
Un film est en cours de réalisation en Azerbaïdjan sur une super-grand-mère qui a tenu tête aux loups - PHOTO
Une pianiste azerbaïdjanaise de 21 ans a épousé le fils de Jean-Claude Van Damme
Bakou présente l'harmonie de l'eau et de la couleur
Le corridor de transport international TRACECA augmente l'attractivité des itinéraires le long de toutes les sections du corridor Europe-Caucase-Asie (INTERVIEW)
L'Azerbaïdjan et la Russie tiennent des consultations bilatérales sur la mer Caspienne
Les propositions de la Chambre de commerce américaine se reflètent dans les programmes nationaux de l'Azerbaïdjan
COVID-19 : la Banque européenne d'investissement alloue des fonds au Gouvernement géorgien pour la fourniture de vaccins par le biais du mécanisme COVAX
L´Ouzbékistan améliore ses indicateurs dans l'indice de développement durable des Nations Unies
Malgré la pandémie de COVID-19, le Kazakhstan augmente ses échanges commerciaux avec l'Autriche
La Russie soutient les mesures visant à normaliser le dialogue entre Bakou et Erevan
Les perspectives de la coopération culturelle entre l’Azerbaïdjan et la Croatie au menu des discussions
L'agence de presse kirghize Kabar rejoint le projet « Turkic World »
L'Azerbaïdjan et le Pakistan discutent des perspectives de coopération entre les forces aériennes des deux pays
L'Union européenne prépare une «stratégie énergétique à long terme pour l'Azerbaïdjan» (Exclusif)
Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères se rend en Turquie pour participer à un forum international
Azerbaïdjan : le district de Fuzouli est débarassé des mines
Le volume des exportations de pétrole de l'Azerbaïdjan vers l'Espagne depuis le début de l'année rendu public
L'Union européenne s'engage à fournir les ressources énergétiques turkmènes aux marchés européens
Les premières femmes pilotes d'Azerbaijan Airlines - VIDEO
L'Azerbaïdjan participe au 31e Salon commercial et économique international
L'Allemagne envisage d'introduire des technologies avancées en Ouzbékistan
La part de l'Italie dans les exportations de pétrole de l'Azerbaïdjan rendue publique
La banque autrichienne Raiffeisen Bank pourrait soutenir le financement de projets d'énergie renouvelable en Azerbaïdjan
Un plaisir d'été à Bakou, où il n'y a pas de hautes clôtures ni de portes verrouillées- PHOTO
La Déclaration de Choucha restera dans l'histoire comme un document exemplaire, selon le Secrétaire général du Conseil turcique
Le président turc termine sa visite en Azerbaïdjan
Le Stade olympique de Bakou a accueilli le match Turquie-Pays de Galles dans la phase finale du Championnat d’Europe. Les présidents azerbaïdjanais et turc ont assisté au match
Le président turc : Nous restaurerons les territoires libérés de l'Azerbaïdjan
EURO 2020 : le président de l'UEFA est arrivé à Bakou
Erdogan : Nous espérons qu'à l'avenir, Choucha deviendra la capitale culturelle du monde turcique
Un repas offert en l’honneur du président turc
L'OTAN est reconnaissante à l'Azerbaïdjan pour sa coopération en matière de maintien de la paix en Afghanistan
Les Arméniens pourront se rendre à Moscou et dans d'autres parties du monde en empruntant le corridor de Zanguezour, dit le Président turc
Recep Tayyip Erdogan : Que le monde entier sache que la Turquie sera toujours aux côtés de l'Azerbaïdjan
La relation entre l'Azerbaïdjan et l'OTAN est aujourd'hui plus importante que jamais, selon l'expert Svante Cornell
Le président Ilham Aliyev intervient en visioconférence lors du 2e Sommet de l’OCI sur la science et la technologie
La Russie va lancer des vols supplémentaires de la ville de Samara vers la capitale azerbaïdjanaise de Bakou
Déclaration de Choucha : L'Azerbaïdjan et la Turquie s’apporteront l’aide nécessaire en matière de défense conformément à la Charte des Nations Unies
Le procès sur l'affaire pénale de 14 Arméniens ayant commis des actes de provocation et de terrorisme et d'autres actes criminels en Azerbaïdjan commence à Bakou
La Déclaration de Choucha définit les mécanismes politico-juridiques des relations d’alliance entre l'Azerbaïdjan et la Turquie
Hikmet Hadjiyev : l'Azerbaïdjan se félicite du rôle de l'OTAN pour assurer la sécurité internationale
Cavusoglu : « La Turquie souhaite que le Caucase du Sud devienne une région de paix et de stabilité »
Le président turc: Nous envisageons d'ouvrir dans le plus bref délai un consulat général à Choucha
Les travaux d'ouverture du centre logistique de Kars sont en cours d'achèvement, dit le ministre turc des Transports et de l'infrastructure (Exclusif)
La déclaration de Choucha suggère un engagement plus clair que jamais de la Turquie envers l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan, selon l'ancien Ambassadeur américain Matthew Bryza
L'Azerbaïdjan annonce la date du premier vol d'essai à l'aéroport international de Fuzouli
Recep Tayyip Erdogan: Tous ceux qui veulent contribuer à la nouvelle réalité de la région devraient promouvoir la coopération
La prochaine audience dans l'affaire pénale des Arméniens qui ont torturé des Azerbaïdjanais pendant la guerre du Karabagh a été fixée au 23 juin
Bakou déclare que le ministère arménien des Affaires étrangères « n'est pas compétent » pour commenter les visites des chefs d'État des pays voisins
« European Film Festival » proposé par la Délégation de l’Union européenne en Azerbaïdjan
Le président turc a appelé toutes les personnes influentes de la région à accepter la victoire de l'Azerbaïdjan et à regarder vers l'avenir
Le procès des Arméniens qui ont torturé des Azerbaïdjanais pendant la guerre du Karabagh se poursuit à Bakou
Bakou accueillera aujourd'hui le match Turquie-Pays de Galles dans le cadre de l'UEFA EURO 2020
Recep Tayyip Erdogan : Nos relations dans le domaine de l'industrie de défense se développeront d’une manière différente
La migration de main-d'œuvre depuis la Turquie vers l'Allemagne a augmenté
Les présidents azerbaïdjanais et turc ont dîné ensemble à Choucha
Une représentation musicale intitulée « Le patrimoine musical et les chevaux Karabagh dans la plaine de Djydyr » a été présentée à Choucha
Bakou accueille une exposition des œuvres du photojournaliste français Reza Deghati sur l'Afghanistan
Les premières dames d’Azerbaïdjan et de Turquie s’entretiennent à Choucha
Le président Ilham Aliyev : La Déclaration de Choucha sur l’alliance porte les liens azerbaïdjano-turcs au plus haut niveau
Choucha : les présidents Aliyev et Erdogan visitent la source « Khan qizi »
Choucha : les présidents azerbaïdjanais et turc font des déclarations à la presse
L’Azerbaïdjan et la Turquie signent la Déclaration de Choucha sur les relations d’alliance
La Chambre de commerce américaine en Azerbaïdjan représente plus de 80% des investissements étrangers
Les statues des personnalités connues azerbaïdjanaises Natavan, Bulbul et Uzeyir Hadjibeyli visitées à Choucha
Choucha : les présidents azerbaïdjanais et turc se sont entretenus en tête-à-tête
Le pont de Khoudaférin contribuera au développement des liens entre l'Azerbaïdjan et l'Iran dans le domaine du tourisme
Cérémonie d’accueil officiel du président turc Recep Tayyip Erdogan à Choucha
Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev accueille le président turc Recep Tayyip Erdogan à Fuzouli
L'Azerbaïdjan et la Turquie écrivent une nouvelle histoire à Choucha
Rystad Energy : La découverte par la Turquie d’un nouveau gisement de gaz en mer Noire permettra au pays de se rapprocher de l'autosuffisance énergétique
La première vice-présidente Mehriban Aliyeva partage une publication liée à la Journée du salut national
Adil Karaismayiloglu : « Le projet de canal d'Istanbul revêt une importance colossale pour tous les pays utilisant les détroit turcs » (Exclusif)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan entame une visite officielle en Azerbaïdjan
Le président Ilham Aliyev partage sur Twitter une publication relative à la Journée du Salut national
L'Autriche augmente ses importations de produits électriques en provenance de Turquie
L'Azerbaïdjan marque la Journée du Salut national
Le corridor de Zanguezour augmentera le potentiel de transit et de logistique de la région, selon le ministre azerbaïdjanais de l'Économie
Le grand maître azerbaïdjanais Chahriyar Mammadyarov remporte le tournoi Superbet Chess Classic à Bucarest
UEFA EURO 2020 à Bakou : les arbitres du match Pays de Galles - Turquie ont été désignés
Le festival « Simurgh » et « La danse d'Aïcha » des musiciens azerbaïdjanais à la Galerie Art Tower de Bakou
Le ministre turc Adil Karaismayiloglu à propos de la coopération entre Bakou et Ankara dans le domaine des transports et des infrastructures
Le président Ilham Aliyev pose la première pierre d’un tunnel de l’autoroute Ahmadbeyli-Fuzouli-Choucha
Le consortium du pipeline transadriatique TAP AG met en œuvre plus de 60 projets dans le nord de la Grèce
Azerbaïdjan : les membres de l'équipe nationale de football du Pays de Galles marchent dans les rues de Bakou
Visite du chantier d’un pont sur la Route du triomphe
Fuzouli : le président Ilham Aliyev inaugure une sous-station électrique
Visite des chantiers de l’autoroute Ahmadbeyli-Fuzouli-Choucha et de la Route du triomphe
Toutes les actualités