Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

PRÉSIDENTIELLES 2022 : MACRON A "ENVIE" D'ÊTRE CANDIDAT, MAIS N'A PAS ENCORE DÉCIDÉ

5 Janvier 2022 18:17 (UTC+01:00)
PRÉSIDENTIELLES 2022 : MACRON A "ENVIE" D'ÊTRE CANDIDAT, MAIS N'A PAS ENCORE DÉCIDÉ
PRÉSIDENTIELLES 2022 : MACRON A "ENVIE" D'ÊTRE CANDIDAT, MAIS N'A PAS ENCORE DÉCIDÉ

Paris / La Gazette

Dans une interview donnée au Parisien, Emmanuel Macron a évoqué sa candidature à la présidentielle française prévue en 2022. Il a parlé de son envie d’être candidat, sans n’avoir rien décidé pour le moment.

« J’ai envie » d’être candidat à la présidentielle, a déclaré mardi au Parisien Emmanuel Macron, ajoutant que sa décision était en train de se « consolider » mais pas encore complètement sûre.

« Il n’y a pas de faux suspens. J’ai envie. Dès qu’il y aura les conditions sanitaires qui le permettent et que j’aurai clarifié ce sujet, en moi-même et par rapport à l’équation politique, je dirai ce qu’il en est », a-t-il assuré. « Cette décision se consolide en mon for intérieur. J’ai besoin d’être sûr d’être en capacité d’aller aussi loin que ce que je veux », a ajouté le chef de l’Etat, interrogé par des lecteurs du quotidien.

« Mauvaise polémique » sur l’Arc de Triomphe

Emmanuel Macron a défendu vigoureusement mardi sa décision d’installer un drapeau européen sous l’Arc de Triomphe le 31 décembre, dénoncée par ses opposants, en se disant « fier » de ce « symbole de paix » et en dénonçant « une mauvaise polémique ».

« Cette réaction était disproportionnée et malvenue », a-t-il déclaré au Parisien à propos des critiques de Jean-Luc Mélenchon, Eric Zemmour et Valérie Pecresse, faisant valoir que le drapeau de l’UE « qui est aussi le nôtre » n’avait pas remplacé le drapeau tricolore mais avait été placé sous le monument à un moment où « il n’y avait rien ».

(Source Le Soir)

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus