Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

VALÉRIE PÉCRESSE EN ARMÉNIE : INFLUENCE ET MANIPULATION

Politique 23 Décembre 2021 22:19 (UTC+04:00) 841
VALÉRIE PÉCRESSE EN ARMÉNIE : INFLUENCE ET MANIPULATION
VALÉRIE PÉCRESSE EN ARMÉNIE : INFLUENCE ET MANIPULATION

Paris / La Gazette
La diaspora arménienne a dû lire et relire le livre de Robert Caldini, « Influence et manipulation », écrit en 1945, où l’auteur démonte les procédés utilisés pour convaincre les autres de servir ses propres intérêts.

Profitant de la proximité des élections présidentielles, elle utilise habilement le levier électoral pour persuader les futurs candidats de soutenir l’Arménie dans son conflit avec l’Azerbaïdjan. A la clé, la promesse d’un vote communautaire de près d’un million d’électeurs. Sauf qu’en promettant à tous, la communauté arménienne ne servira personne, et les naïfs politiciens français seront probablement Gros-Jean comme devant.

La visite rituelle de l'extrême droite française en Arménie

Après la ridicule exhibition d’Eric Zemmour et Philippe de Villiers à Erevan, ce fut au tour de Valérie Pécresse, flanquée de Michel Barnier et Bruno Retaillaud, de se rendre en Arménie ainsi que, de manière tout à fait illégale d’ailleurs, dans la partie du Haut-Karabakh mise en quarantaine par les forces russes.

Accompagnée d’Ara Toranian, ancien porte parole de l'Armée secrète arménienne de libération de l’Arménie qui fut, entre autres, responsable de l’attentat de l’aéroport d’Orly qui tua 8 personnes en 1983, la délégation LR entendait ainsi à la fois soutenir l’Arménie et les Chrétiens d’Orient présentés comme menacés par les pays musulmans de la région.
Dans une compétition idéologique avec l’extrême droite, Les Républicains ont ainsi choisi d’adhérer à la doctrine de la guerre de religion, et même, selon les propres termes de Valérie Pécresse, de la guerre civilisationnelle : « Il faut mobiliser toute l’Europe autour de ce conflit, ce n’est pas un conflit du Caucase, c’est un conflit qui touche l’Europe, parce que quand on attaque des chrétiens d’Orient […], on attaque aussi les fondements de la civilisation européenne ».

Comme aimait le répéter Goebbels, « Plus un mensonge est gros, plus il a de chance d’être cru ».
Si les Chrétiens d’Orient subissent des discriminations, ce n’est certainement pas en Azerbaïdjan où vivent, en parfaite harmonie aux côtés de près de 50 communautés de diverses foi, de nombreux chrétiens orthodoxes, catholiques, et même arméniens.
Mgr Vladimir Fekete, cardinal catholique d’Azerbaïdjan, né en Slovaquie, nous déclarait : « Pour moi, ce fut une réelle surprise de découvrir que dans ce pays laïc, mais avec une nette majorité musulmane, sont non seulement proclamés, mais également appliqués avec beaucoup de cohérence les politiques de multiculturalisme, d’égalité et de tolérance entre religions et groupes ethniques. Au cours de mes voyages à l’intérieur dans le pays, j’ai eu l’occasion de constater `que ce n’est pas seulement une politique officielle du gouvernement, mais aussi un sentiment très enraciné parmi la population… Ces circonstances permettent à l’Évangile de Jésus d’enrichir l’Azerbaïdjan et ses habitants. Aujourd’hui l’Azerbaïdjan est devenu ma deuxième maison”

Alors, pourquoi la candidate à la présidentielle française n’a-t-elle pas souhaité rencontrer ces chrétiens d’Orient ?
Quant à la protection des chrétiens d’Orient et de leurs biens, ce n’est sûrement pas à l’Etat arménien qu’il faudrait les confier ! Dans les territoires occupés pendant 30 ans, les forces arméniennes ont systématiquement « arménisé » les églises chrétiennes qu’elles n’ont pas tout simplement détruites, comme l'Église orthodoxe russe de 127 ans dans la région de Khodjavend, utilisée comme cible pour les essais de tirs de l’artillerie arménienne. Non, l’Arménie n’est pas non plus le « berceau » du christianisme. L’Eglise Albanienne-Oudie était là avant.


Evêque orthodoxe devant l'église de Khodjavend détruite pendant l'occupation

Valérie Pécresse se trompe de combat, et son erreur l’aveugle dangereusement. Lors d’une visite, bien organisée, dans un cimetière des « héros de l’Arménie », elle passe sans broncher devant une tombe ornée d’une croix gammée. Savait-elle que l’un des héros national de l’Arménie, Garegin Njdeh, était un collaborateur nazi au service du IIIe Reich ? Il était le commandant de la légion arménienne de la Wehrmacht. Aujourd’hui, le gouvernement arménien a érigé une statue en son honneur.

Contrairement à l’Arménie qui, en 1987, a procédé à un nettoyage ethnique en expulsant les non-arméniens du pays, l’Azerbaïdjan est un pays laïc, mais qui protège ses communautés. La communauté juive, très importante, y possède une ville Krasanaïa Sloboda, et le mot « antisémitisme » n’y a aucun sens. On n’y risque pas d’y trouver des croix gammées gravées sur les tombes.



L'Azerbaïdjan proteste officiellement


L'Azerbaïdjan a remis une note de protestation à la France, a indiqué le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères.
Le ministère déclare que le 22 décembre 2021, Valérie Pécresse, candidate LR à la présidentielle 2022 en France, a effectué une visite illégale dans la ville de Khankendi de la République d'Azerbaïdjan.

« Cette visite, accompagnée d'autres hommes politiques français dans le cadre de la campagne électorale, constitue une violation de la législation nationale du pays, dirigée contre la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan. À cet égard, le chargé d'affaires de la France dans notre pays a été convoqué au ministère des Affaires étrangères et s'est vu remettre une note de protestation. Le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères a vivement protesté auprès de l'Ambassade de France au sujet de cette visite illégale et a rappelé que les citoyens français qui ont violé les lois de l'Azerbaïdjan sont responsables en vertu de la législation nationale. Il a été porté à l'attention de la partie adverse que cette démarche d'un groupe de politiciens français a porté atteinte aux relations bilatérales Azerbaïdjan-France, ainsi qu'à l'image de la France dans la région et au rôle qu'elle pourrait jouer dans la normalisation des relations Azerbaïdjan-Arménie après la fin du conflit [du Karabagh]. Les ressortissants français qui se sont rendus illégalement dans les territoires azerbaïdjanais sont inclus dans la liste des personnes qui ne sont pas autorisées à entrer dans notre pays », note dans son communiqué le ministère azerbaïdjanais.L'Azerbaïdjan a remis une note de protestation à la France, a indiqué le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus