Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

L'AZERBAÏDJAN LIBÈRE 5 PRISONNIERS ARMÉNIENS

30 Décembre 2021 00:16 (UTC+01:00)
L'AZERBAÏDJAN LIBÈRE 5 PRISONNIERS ARMÉNIENS
L'AZERBAÏDJAN LIBÈRE 5 PRISONNIERS ARMÉNIENS

Paris / La Gazette

Ce le 29 décembre, L'Azerbaïdjan a remis cinq militaires arméniens à l'Arménie, à travers la médiation de la Hongrie.

Il s'agit des militaires arméniens qui ont été détenus par l'armée azerbaïdjanaise le 16 novembre 2021 alors que celle-ci empêchait une tentative d'invasion des forces armées arméniennes de la région de Kelbadjar, à la frontière de l'État, indique dans son communiqué la Commission d'État chargée des prisonniers, des personnes portées disparues et des otages de la République d'Azerbaïdjan.

Ces cinq personnes sont des ressortissants arméniens qui sont en service actif dans les forces armées. Il s'agit de Sarkis Abrahamyan (1er novembre 1995), Arman Khachatryan (18 juin 1991), Vahe Aghajanyan (8 janvier 1988), Suren Khachatrian (16 avril 1992) et Aram Avetyan (4 octobre 1997).

Rappelons que l'Azerbaïdjan a rendu 21 militaires arméniens à l'Arménie les 26 novembre, 4 décembre et 19 décembre 2021.

Après plus d'un mois d'action militaire pour libérer ses territoires de l'occupation arménienne de fin septembre à début novembre 2020, l'Azerbaïdjan a poussé l'Arménie à signer l’acte de capitulation. Une déclaration conjointe à ce sujet a été faite par le Président azerbaïdjanais, le Premier ministre arménien et le Président russe.

Cette guerre s’est soldée par la victoire des forces azerbaïdjanaises qui, après une offensive de 44 jours, ont récupéré plusieurs districts perdus dans les années 1990. Les hostilités ont pris fin le 10 novembre sous l’égide de la Russie qui avait parrainé l’accord de cessez-le-feu signé entre les deux parties.

Ainsi, un cessez-le-feu complet et une cessation de toutes les hostilités dans la zone du conflit du Karabagh ont été instaurés le 10 novembre 2020.

Le conflit entre les deux pays du Caucase du Sud a débuté en 1988 lorsque l'Arménie a formulé des revendications territoriales à l'encontre de l'Azerbaïdjan. À la suite de la guerre qui s'en est suivie, les forces armées arméniennes ont occupé 20% des territoires de l'Azerbaïdjan, y compris la région du Karabagh et sept districts environnants. L'accord de cessez-le-feu de 1994 a été suivi de négociations de paix.

L'affaire des disparus

Côté arménien, la situation est différente. Depuis les années 1990, ce sont en effet près de 4000 azerbaïdjanais qui sont portés disparus depuis l’invasion arménienne et la guerre qui a suivi, jusqu’à l’occupation pendant 27 ans du Haut-Karabakh. Malheureusement, à ce jour, et ce malgré les appels répétés de la Commission d’Etat en Azerbaïdjan, l’Arménie s’est toujours refusé à donner le moindre renseignement sur ces 4000 disparus. Seules quelques informations parcellaires sur une cinquantaine de prisonniers de guerre ont été diffusées.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus