Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

LE SG DE L'ONU SE FELICITE DE LA RENCONTRE TRILATERALE DES DIRIGEANTS DE L'AZERBAÏDJAN, DE LA RUSSIE ET DE L'ARMENIE

27 Novembre 2021 21:00 (UTC+01:00)
LE SG DE L'ONU SE FELICITE DE LA RENCONTRE TRILATERALE DES DIRIGEANTS DE L'AZERBAÏDJAN, DE LA RUSSIE ET DE L'ARMENIE
LE SG DE L'ONU SE FELICITE DE LA RENCONTRE TRILATERALE DES DIRIGEANTS DE L'AZERBAÏDJAN, DE LA RUSSIE ET DE L'ARMENIE

Paris / La Gazette

Une réunion trilatérale entre le président russe Vladimir Poutine, le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan s'est tenue à Sochi vendredi 26 novembre.

À la suite de cette rencontre trilatérale, les trois chefs d'État ont adopté une déclaration conjointe :

« Nous, le président de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliyev, le Premier ministre de la République d'Arménie Nikol Pashinyan et le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine, nous sommes rencontrés à Sotchi le 26 novembre 2021 et avons discuté de la mise en œuvre de la Déclaration du 9 novembre 2020 sur un cessez-le-feu complet et la cessation de toutes les opérations militaires dans la zone de conflit du Haut-Karabakh, ainsi que de la Déclaration du 11 janvier 2021 sur le déblocage de toutes les liaisons économiques et de transport dans la région.

Nous avons réaffirmé nos engagements à poursuivre la mise en œuvre cohérente et le strict respect de toutes les dispositions des Déclarations du 9 novembre 2020 et du 11 janvier 2021 afin d'assurer la stabilité, la sécurité et le développement économique du Caucase du Sud. Nous sommes convenus d'intensifier les efforts conjoints pour accélérer la mise en œuvre des tâches restantes au titre des Déclarations du 9 novembre 2020 et du 11 janvier 2021.

Nous avons souligné l'importante contribution du contingent russe de maintien de la paix à la stabilisation et à la sécurité dans la région.

Nous sommes convenus de prendre des mesures pour accroître la stabilité et la sécurité à la frontière azerbaïdjano-arménienne et d'œuvrer à la création d'une commission bilatérale sur la délimitation de la frontière d'État entre la République d'Azerbaïdjan et la République d'Arménie, suivie de sa démarcation avec l'assistance consultative de la Fédération de Russie à la demande des parties.

Nous avons salué les activités du groupe de travail tripartite établi conformément à la Déclaration du 11 janvier 2021, qui est coprésidé par les vice-Premiers ministres de la République d'Azerbaïdjan, de la République d'Arménie et le vice-Premier ministre de la Fédération de Russie, en vue de débloquer toutes les liaisons économiques et de transport dans la région. Nous avons souligné la nécessité de lancer des projets concrets dans les meilleurs délais afin de libérer le potentiel économique de la région.

La Fédération de Russie continuera à fournir toute l'assistance nécessaire à la normalisation des relations entre la République d'Azerbaïdjan et la République d'Arménie, à la création d'un climat de confiance entre les peuples azerbaïdjanais et arménien, et à l'établissement de relations de bon voisinage dans la région », indique le document.

Satisfaction du côté de l'ONU

Le Secrétaire général des Nations Unis Antonio Guterres se félicite de la rencontre trilatérale du 26 novembre entre le Premier ministre de l'Arménie, le président de l'Azerbaïdjan et le président de la Fédération de Russie, et prend note de leur déclaration conjointe. Il note avec satisfaction le rôle joué par la Fédération de Russie pour faciliter la poursuite des contacts et du dialogue.

Guterres se dit satisfait de la reprise de l'engagement direct au plus haut niveau entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan et leur réengagement à mettre pleinement en œuvre les déclarations trilatérales du 9 novembre 2020 [sur un cessez-le-feu complet et la cessation de toutes les opérations militaires dans la zone de conflit du Haut-Karabakh] et du 11 janvier 2021 [sur le déblocage de toutes les liaisons économiques et de transport dans la région] et à prendre des mesures concrètes visant à accroître la stabilité dans la région. Il réitère la position de principe de l'ONU selon laquelle une paix durable ne peut être obtenue que par le dialogue et exhorte les parties à résoudre les questions en suspens à cette fin par tous les formats disponibles, y compris sous les auspices des coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE. « Les Nations Unies sont prêtes à soutenir tous ces efforts, y compris par la fourniture d'une aide humanitaire, de relèvement et de consolidation de la paix sur le terrain », indique un communiqué publié par le service de presse des Nations Unies.

Lire aussi : Rencontre trilaterale entre les dirigeants de l’Azerbaïdjan, de la Russie et de l’Arménie à Sochi

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus