Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

L'OSCE SE DIT PRÊTE À SOUTENIR LE PROCESSUS DE NORMALISATION DES RELATIONS ENTRE BAKOU ET EREVAN

21 Septembre 2022 10:46 (UTC+01:00)
L'OSCE SE DIT PRÊTE À SOUTENIR LE PROCESSUS DE NORMALISATION DES RELATIONS ENTRE BAKOU ET EREVAN
L'OSCE SE DIT PRÊTE À SOUTENIR LE PROCESSUS DE NORMALISATION DES RELATIONS ENTRE BAKOU ET EREVAN

Paris / La Gazette

Le 20 septembre, la secrétaire générale de l'OSCE, Helga Maria Schmid, a rencontré le ministre des Affaires étrangères de l'Azerbaïdjan, Jeyhun Bayramov, dans le cadre de la semaine de haut niveau de la 77e session de l'Assemblée générale de l'ONU.

M. Bayramov a souligné que son pays attache une grande importance à la coopération avec l'OSCE, et à cet égard, il est important de mettre en œuvre un programme de coopération entre l'Azerbaïdjan et l'OSCE dans la période post-conflit actuelle. En même temps, il a noté un certain nombre d'actions destructives de l'Arménie dans le cadre de l'OSCE.

Le diplomate azerbaïdjanais a informé en détail la Secrétaire général de l'OSCE des récentes tensions entre son pays et l'Arménie et de la situation actuelle, des questions liées à la mise en œuvre des déclarations tripartites, des initiatives avancées par l'Azerbaïdjan en vue de la normalisation des relations entre les deux pays. Le ministre a attiré l'attention sur des questions telles que la délimitation des frontières entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, le processus de déminage. Malgré les récents affrontements militaires et les pertes subies de part et d'autre, il a souligné que l'Azerbaïdjan est prêt à entamer le processus de traité de paix, sans perdre de temps.

Mme Schmid a à son tour exprimé son inquiétude quant aux récents affrontements à la frontère entre les deux pays et a présenté ses condoléances pour les pertes subies. La Secrétaire générale a déclaré que l'Organisation qu'elle dirige est prête à soutenir le processus de normalisation, en tenant compte des nombreuses années d'expérience de l'OSCE dans la région.

Les récents affrontements entre l'Arrménie et l'Azerbaïdjan sont les plus intenses depuis une guerre entre les deux pays en 2020, qui a fait plus de 6.500 morts et a conduit Erevan à restituer des territoires azerbaïdjanais à Bakou qu'il occupait depuis près de trente ans.

Avant 2020, l'Arménie et l'Azerbaïdjan s'étaient déjà affrontés dans les années 1990, un conflit qui a fait plus de 30.000 morts.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus