Warning: opendir(/home/lagazettefr/cache/): failed to open dir: No such file or directory in /home/lagazetteazfr/www/classes/Cache/Lite.php on line 642
CLIMAT: LA FRANCE INTERDIT LES VOLS COURT-COURRIERS POUR RÉDUIRE LES ÉMISSIONS DE CARBONE

Lagazette

CLIMAT: LA FRANCE INTERDIT LES VOLS COURT-COURRIERS POUR RÉDUIRE LES ÉMISSIONS DE CARBONE

24 Mai 2023 20:48 (UTC+01:00)
CLIMAT: LA FRANCE INTERDIT LES VOLS COURT-COURRIERS POUR RÉDUIRE LES ÉMISSIONS DE CARBONE
CLIMAT: LA FRANCE INTERDIT LES VOLS COURT-COURRIERS POUR RÉDUIRE LES ÉMISSIONS DE CARBONE

Paris / La Gazette

La France a interdit les vols intérieurs court-courriers lorsqu'il existe des alternatives ferroviaires, dans le but de réduire les émissions de carbone.

La loi est entrée en vigueur deux ans après que les législateurs ont voté la suppression des itinéraires où le même trajet pouvait être effectué en train en moins de deux heures et demie.

L'interdiction concerne pratiquement tous les vols entre Paris et des villes telles que Nantes, Lyon et Bordeaux, mais les vols de correspondance ne sont pas concernés.

Les critiques ont qualifié les dernières mesures d'« interdictions symboliques ».

Laurent Donceel, directeur général par intérim du groupe industriel Airlines for Europe (A4E), a indiqué à l'agence de presse AFP que « la Commission européenne, dans sa propre évaluation des interdictions de vols en France, reconnaît qu'interdire ces trajets n'aura que des conséquences négligeables" sur l'atteinte des objectifs climatiques ».

Il a ajouté que les gouvernements devraient plutôt soutenir des « solutions réelles et significatives » à ce problème.

Les compagnies aériennes du monde entier ont été durement touchées par la pandémie de coronavirus, le site web Flightradar24 signalant que le nombre de vols a diminué de près de 42 % l'année dernière par rapport à 2019.

Le gouvernement français a été confronté à des appels à l'introduction de règles encore plus strictes.

La Convention Citoyenne pour le Climat, créée par le président Emmanuel Macron en 2019 et composée de 150 membres du public, avait proposé de supprimer les voyages en avion lorsque les trajets en train duraient moins de quatre heures.

Cette durée a été ramenée à deux heures et demie à la suite d'objections formulées par certaines régions et par la compagnie aérienne Air France-KLM.

L'association française de consommateurs UFC-Que Choisir avait auparavant demandé aux législateurs de maintenir la limite de quatre heures.

Elle demande également « des garanties pour que la SNCF ne saisisse pas l'occasion de gonfler artificiellement ses prix ou de dégrader la qualité du service ferroviaire ».

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus