Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

LA FRANCE PARTICIPERA AU DÉMINAGE DES TERRITOIRES AZERBAÏDJANAIS LIBÉRÉS

15 Décembre 2021 21:06 (UTC+01:00)
LA FRANCE PARTICIPERA AU DÉMINAGE DES TERRITOIRES AZERBAÏDJANAIS LIBÉRÉS
LA FRANCE PARTICIPERA AU DÉMINAGE DES TERRITOIRES AZERBAÏDJANAIS LIBÉRÉS

Paris / La Gazette

La France entend participer aux opérations de déminage dans les terres azerbaïdjanaises libérées, a déclaré l'ambassadeur de France à Bakou, Zacharie Gross, lors de son déplacement dans le village azerbaïdjanais de Sougovushan, dans une interview accordée à la chaine azerbaïdjanaise "Real TV".

L'ambassadeur a souligné que « la France espère accélérer le dialogue entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie ».

« Notre présence ici était importante, a déclaré M. Gross. Nous avons vu une mine près du village. Nous espérons que nous aurons l'occasion de coopérer dans le domaine de l'approvisionnement en eau, de la récupération des terres, de l'électrification », a ajouté le diplomate français.

M. Gross a affirmé que « le gouvernement français est prêt à apporter son soutien ».

« Il existe un projet de coopération bilatérale entre l'Azerbaïdjan et la France. Je suis ravi de voir le développement des territoires azerbaïdjanais libérés.

Dans le même temps, nous espérons la paix et un dialogue constant entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie pour le développement des deux pays », a poursuivi l'ambassadeur.

« Les cartes des champs de mines fournies par l'Arménie jusqu'à présent ne sont pas tout à fait exactes »

Le 4 décembre 2021, à la suite de négociations, l'Arménie a fourni à la partie azerbaïdjanaise toutes les cartes des champs de mines dans les territoires libérés de la République d'Azerbaïdjan.

La République d'Azerbaïdjan, conformément aux principes d'humanisme qui sont les siens, a également remis à l'Arménie 10 militaires d'origine arménienne.

Les négociations ayant abouti à cet accord ont été menées sous la médiation du ministère russe de la Défense.

Selon les déclarations faites à la presse par le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Jeyhun Bayramov, « les cartes des champs de mines fournies par l'Arménie jusqu'à présent ne sont pas tout à fait exactes ».

Comme l'a affirmé le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise, « seuls 25 % environ de ces cartes sont exactes ».

« Les nouvelles cartes de champs de mines remises par l'Arménie sont en train d'être analysées par les experts », a déclaré le ministre, tout en ajoutant que « cela prendra du temps. Nous pouvons prévenir le nombre croissant de décès dus à l'explosion de mines ».

30 ans de conflit arméno-azerbaïdjanais

Rappelons que l'Arménie et l'Azerbaïdjan était en conflit armé depuis près de 30 ans au sujet de la région du Karabakh, un territoire azerbaïdjanais internationalement reconnu par la communauté internationale. Après la dissolution de l'Union soviétique en 1991, l’Arménie, guidée par les prétentions territoriales, avait lancé une agression militaire contre l’Azerbaïdjan. Une guerre sanglante qui a duré jusqu'à un cessez-le-feu en mai 1994 et s’était achevée par l’occupation par l’Arménie de 20% des territoires internationalement reconnus de l'Azerbaïdjan. Plus de 30 000 Azerbaïdjanais furent tués durant ce conflit, et plus d’un million d’Azerbaïdjanais furent chassés de leurs foyers natals dans le cadre d'une politique de nettoyage ethnique pratiquée par l’Arménie.

Le 27 septembre 2020, le conflit a pris une tournure violente à la suite d’une provocation et d’une agression militaires des forces armées de l’Arménie déployées sur les terres azerbaïdjanaises occupées, qui ont bombardé des positions militaires et des quartiers d’habitation civils azerbaïdjanais. Au cours des opérations de contre-attaque qui ont duré 44 jours, en plein respect des normes et principes du droit international, les forces azerbaïdjanaises ont libéré plus de 300 localités d’habitation, dont la ville de Shusha et les districts de Jabrayil, Fuzuli, Zangilan, Gubadli.

30 ans d'occupation arménienne s’achevaient ainsi par une déclaration tripartite signée le 10 novembre par l’Azerbaïdjan, l'Arménie et la Russie. En vertu de cette déclaration, l'Arménie a également restitué à l'Azerbaïdjan les districts occupés d'Aghdam, Kalbajar et Lachin.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus