Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

ZEMMOUR : LES PRO-SÉPARATISTES DE LA DIASPORA ARMÉNIENNE PIÉGÉS PAR LEURS PROPRES ALLIANCES

15 Décembre 2021 15:06 (UTC+01:00)
ZEMMOUR : LES PRO-SÉPARATISTES DE LA DIASPORA ARMÉNIENNE PIÉGÉS PAR LEURS PROPRES ALLIANCES
ZEMMOUR : LES PRO-SÉPARATISTES DE LA DIASPORA ARMÉNIENNE PIÉGÉS PAR LEURS PROPRES ALLIANCES

Elle pensait qu’en s’appuyant sur la théorie selon laquelle le soutien aux séparatistes arméniens représentait une nouvelle croisade des Chrétiens d’Orient contre les Musulmans, une partie de la diaspora arménienne française s’attirerait les bonnes grâces de la classe politique de droite, avide de capter son électorat.

Sauf que cette idée a naturellement séduit le plus extrémiste des candidats, Eric Zemmour, qui a aussitôt programmé un voyage à Erevan, en compagnie du souverainiste Philippe de Villiers, celui-là même qui voyait l’aéroport de Roissy truffé de mosquées souterraines…

Pour la diaspora arménienne ce n’est pas une bonne nouvelle, car cette visite met à jour la corrélation qui existe entre l’extrême droite raciste et islamophobe et le soutien à l’indépendance du Karabakh. Et ceci au moment où elle déploie des moyens financiers considérables pour soigner son image, en organisant des festivals, des spectacles, en faisant publier des articles complaisants dans des journaux à grand tirage. On même pu voir cette semaine la sortie d’un luxueux magazine, Anahide, destiné à attirer à elle le public féminin.

Alors, lorsque ce samedi 11 décembre, les deux compères sont arrivé à l'aéroport d'Erevan, l’accueil n’a pas été celui qu’ils attendaient. Venu, selon ses propres termes « en terre chrétienne" au "coeur de la guerre de civilisation », Zemmour espérait sans doute une haie d’honneur. En réalité, des manifestants, parmi lesquels des Français, ont reçu le candidat aux cris de « Raciste ! » et en brandissant des pancartes en français « Pas bienvenu, Éric Zemmour ».

En France, des intellectuels arméniens ont signé une lettre dénonçant la récupération de la cause arménienne par Eric Zemmour, connu « pour sa réhabilitation des figures fascistes françaises, son racisme, son sexisme et sa lecture révisionniste de l’Occupation allemande ou de la colonisation française. »

En réalité, sa présence à Erevan et son soutien aux indépendantistes risquent de ruiner des mois de communication où les Arméniens tentent de se donner le beau rôle. Mais le ralliement des ténors de la droite française avait déjà montré le véritable visage la campagne anti-azerbaïdjanaise : celui de la haine et de l’islamophobie. Ce qui est d’autant plus absurde et consternant que l’Azerbaïdjan est un pays laïc, contrairement à son voisin, que de nombreux chrétiens y vivent en paix, et que les les églises chrétiennes présentes au Karabakh ont été systématiquement transformées, ou détruites comme à Khodjavend.

Mais c’est comme ça. Les 4 000 azéris vivant en France pèsent bien peu en regard de l’immense communauté arménienne. pourtant, au fond, les peuples arménien et azerbaïdjanais ne demandent-ils pas qu’une chose aux politiciens français : qu’ils leur fiche une bonne fois la paix ?

Loading...