Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DU CONSEIL DE L'EUROPE "INQUIÈTE" DES TENSIONS ENTRE L'ARMÉNIE ET L'AZERBAÏDJAN

17 Novembre 2021 16:25 (UTC+01:00)
LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DU CONSEIL DE L'EUROPE "INQUIÈTE" DES TENSIONS ENTRE L'ARMÉNIE ET L'AZERBAÏDJAN
LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DU CONSEIL DE L'EUROPE "INQUIÈTE" DES TENSIONS ENTRE L'ARMÉNIE ET L'AZERBAÏDJAN

Paris / La Gazette

La Secrétaire générale du Conseil de l'Europe, composé 47 membres, Marija Pejčinović Burić, a fait une déclaration concernant les dernières tensions survenues entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan.

« Je suis préoccupée par les informations faisant état d'incidents en cours entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan qui ont déjà coûté des vies humaines. La nouvelle d'une trève est la bienvenue et j'appelle les deux parties à la maintenir.

En rejoignant notre organisation il y a plus de vingt ans, l'Arménie et l'Azerbaïdjan se sont engagés à résoudre les conflits par des moyens pacifiques. Cet engagement reste inchangé et doit être strictement respecté.

Le Conseil de l'Europe réitère son plein soutien aux co-présidents du Groupe de Minsk de l'OSCE dans leurs efforts continus pour aider l'Arménie et l'Azerbaïdjan à trouver une solution pacifique à leurs différends.

Nous sommes prêts à faciliter le dialogue entre ces deux États membres, en vue d'instaurer la confiance et de promouvoir la réconciliation », indique la déclaration de la Secrétaire générale du Conseil de l'Europe.

Sept soldats azerbaïdjanais tués dans les combats contre l’Arménie

Après plusieurs semaines d’escalade des tensions à la frontière, des combats ont éclaté mardi, entre les militaires de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan.

Sept militaires de l’Azerbaïdjan ont été tués dans des combats qui les ont opposés mardi, aux forces arméniennes près de la région du Karabagh, a annoncé mercredi, le ministère azerbaïdjanais de la Défense.

Dix militaires azerbaïdjanais ont par ailleurs été blessés dans ces affrontements, les plus violents depuis la fin d’une guerre entre Erevan et Bakou l’an dernier, selon la même source.

Erevan a annoncé mardi soir qu’une trêve avait été conclue après la médiation de la Russie.

Ces derniers combats illustrent l’équilibre précaire qui règne dans la poudrière du Caucase, presque un an jour pour jour après la fin d’un sanglant conflit de six semaines, entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, au Haut-Karabakh.

Loading...