Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

SELON UN RAPPORT DE LA BERD, l'AZERBAÏDJAN EST LE SEUL PAYS DE LA RÉGION À BÉNÉFICIER DE LA SITUATION ACTUELLE DANS LE SECTEUR DE L'ÉNERGIE

11 Mai 2022 23:14 (UTC+01:00)
SELON UN RAPPORT DE LA BERD, l'AZERBAÏDJAN EST LE SEUL PAYS DE LA RÉGION À BÉNÉFICIER DE LA SITUATION  ACTUELLE DANS LE SECTEUR DE L'ÉNERGIE
SELON UN RAPPORT DE LA BERD, l'AZERBAÏDJAN EST LE SEUL PAYS DE LA RÉGION À BÉNÉFICIER DE LA SITUATION ACTUELLE DANS LE SECTEUR DE L'ÉNERGIE

Paris / La Gazette

L'Azerbaïdjan est le seul pays d'Europe de l'Est et du Caucase à bénéficier des développements actuels dans le secteur de l'énergie, indique le rapport sur les perspectives économiques régionales, publié par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) pour le premier trimestre de 2022.

Selon le rapport, « en raison de son statut d'exportateur majeur d'hydrocarbures et d'un des fournisseurs potentiels de gaz alternatif (à la Russie) en Europe », l'Azerbaïdjan profitera des prix élevés des ressources énergétiques.

Parallèlement, la BERD prévoit une croissance du PIB de l'Azerbaïdjan de 4,5 % en 2022. Cette prévision s'est améliorée par rapport au rapport de mars 2022, dans lequel la Banque prévoyait une contraction de 0,5 % du PIB de l'Azerbaïdjan.

Comme l'a noté la BERD, la croissance économique de l'Azerbaïdjan sera encore soutenue par la hausse des prix de l'énergie en 2022.

Le secteur pétrolier de l'Azerbaïdjan représente un tiers de son économie, les exportations de pétrole brut représentant une part importante. Le pays prévoit de générer des revenus supplémentaires grâce aux exportations de pétrole brut, exigeant une diminution de la consommation intérieure de pétrole et de gaz dans les années à venir. Par conséquent, les énergies renouvelables devraient augmenter leur part dans le mix énergétique, créant encore plusieurs opportunités pour les acteurs du marché dans un avenir proche.

L'épidémie de COVID-19 a entraîné une baisse des prix mondiaux de l'énergie et, en réponse au ralentissement, le pays a dû réduire sa production de pétrole. Selon Eurasianet, l'économie azerbaïdjanaise s'est contractée de plus de 4 % en 2020. Des facteurs, tels que la diversification de l'économie du pays et la réduction de la dépendance à l'égard du secteur pétrolier et gazier, sont quelques-uns des points clés de la feuille de route stratégique du pays sur le développement national. De plus, la diversification du mix énergétique offre de multiples avantages, notamment la création d'emplois et la sécurité énergétique, promulguant davantage le marché des énergies renouvelables dans le pays.

Les énergies renouvelables devraient représenter 30 % de la production d'électricité de l'Azerbaïdjan d'ici 2030. Selon les estimations, le potentiel d'énergie renouvelable de l'Azerbaïdjan s'élève à 37 000 MW - dont environ dix mille ont été dévoilés après la libération des territoires du pays de l'occupation arménienne en 2020.

Le potentiel de l'énergie éolienne en Azerbaïdjan représente 59,2 % de l'ensemble des sources renouvelables, selon un rapport publié par la Chambre de commerce germano-azerbaïdjanaise. La même publication cite l'énergie solaire comme la deuxième source d'énergie verte du pays, avec un potentiel total de 8 000 MW. La biomasse, la géothermie et l'hydroélectricité (à l'exception des grandes centrales hydroélectriques) sont également citées comme des énergies renouvelables prometteuses, avec respectivement 900 MW, 800 MW et 650 MW.

Parallèlement, le géant britannique de l'énergie BP financerait à hauteur d'environ 200 millions de dollars la construction d'une centrale solaire de 240 MW dans la région de Jabrayil, en Azerbaïdjan, qui a été libérée de l'occupation arménienne en 2020. Elle produira plus de 500 millions de kilowattheures d'énergie et alimentera 150 000 foyers.

Sur le plan de l’énergie, l’Azerbaïdjan travaille à des projets énergétique respectueux de l’environnement, notamment à Kalbajar et Terter. Une centrale de 20 mégawatts a déjà été mise en service, qui sera montée à 25 mégawatts. cette année. Cependant, il s'agit d'énergie dérivée de l’eau. Une énergie à fort potentiel.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus