Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

Hikmet Hadjiyev: Plus de 130 états de l'ONU ont soutenu l'initiative du president Ilham Aliyev de tenir une session spéciale de l'Assemblée générale des Nations Unies

27 Juin 2020 20:10 (UTC+01:00)
Hikmet Hadjiyev: Plus de 130 états de l'ONU ont soutenu l'initiative du president Ilham Aliyev de tenir une session spéciale de l'Assemblée générale des Nations Unies
Hikmet Hadjiyev: Plus de 130 états de l'ONU ont soutenu l'initiative du president Ilham Aliyev de tenir une session spéciale de l'Assemblée générale des Nations Unies

Bakou / Lagazetteaz

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, des initiatives nécessaires sont présentées et des meures pratiques sont prises par la République d'Azerbaïdjan, sous la présidence du président Ilham Aliyev, afin de renforcer la solidarité internationale dans la lutte au niveau régional et globale contre le coronavirus. C'est ce qu'a déclaré Hikmet Hadjiyev, assistant du président de la République d'Azerbaïdjan et chef du département de la politique étrangère de l'Administration présidentielle, lors d'une interview à l'AZERTAC.

Selon lui, en plus de poser de graves problèmes de santé qui mettent en danger la vie des gens, la pandémie a créé des menaces socio-économiques et humanitaires globales dont les conséquences négatives se feront sentir encore longtemps. Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, qui est comparable à la Seconde Guerre mondiale, il existe un grand besoin de solidarité mondiale et de vision globale au lieu des mesures de confinement et fragmentaires. A cette fin, un sommet du Conseil de coopération des état turcophones a eu lieu en avril dernier à l'initiative du président Ilham Aliyev, qui dirige le Conseil. Le Conseil turcique était la première organisation internationale ayant tenu un sommet consacré à la lutte contre le Covid-19.

À l'initiative de M. Ilham Aliyev, président de la République d'Azerbaïdjan, qui préside également le Mouvement des non-alignés (MNA), un sommet consacré à la lutte contre la pandémie de coronavirus du Groupe de contact du MNA s'est tenu par visioconférence le 4 mai dernier.

L'assistant du président a souligné que la République d'Azerbaïdjan avait fait un don à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et alloué des aides humanitaires à plus de 30 pays.

Lors de son discours au sommet du Mouvement des non-alignés, le president de la République a proposé de tenir par visioconférence une session extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Assemblée générale de l'ONU afin de lutter contre la pandémie.

Cette initiative a été convenue unanimement par 120 pays membres du Mouvement des non-alignés à New York. Après cela, le président du Mouvement des pays non alignés, Ilham Aliyev, a adressé, au nom des pays du Mouvement des non-alignés, un appel au secrétaire général Antonio Guterres pour tenir par visioconférence une session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies au niveau des chefs d'État et de gouvernement. Le secrétaire général de l'ONU s'est adressé, à son tour, à tous les pays membres pour qu'ils s'expriment, avant le 27 juin, sur cette initiative du président Ilham Aliyev.

Selon les règles, une session extraordinaire devrait être convoquée si la majorité des États membres de l'ONU (97 pays suffisent) soutiennent l'initiative. Selon les données officielles de la partie azerbaïdjanaise, jusqu'à présent environ 130 pays ont informé le Bureau du Secrétaire général qu'ils soutenaient l'initiative.

La partie azerbaïdjnaise espère que la session extraordinaire aura lieu aussitot que possible, a dit l'assistant du président de la République, ajoutant que l'organisation de la session était déjà devenue une question commune de tous les états membres de l'ONU.

L'Azerbaïdjan est prêt à coopérer avec tous les pays membres pour déterminer le format et les modalités d'organisation de la session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies sur la lutte contre la pandémie au niveau des chefs d'État et de gouvernement par visioconférence, et pour obtenir des résultats nécessaires à la fin de cette session.

«Nous sommes convaincus que la session extraordinaire contribuera à mobiliser la communauté internationale dans la lutte contre le Covid-19 et à trouver une réponse globale à cette menace globale», a estimé H.Hadjiyev.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus