Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

LE KREMLIN "N'ARRIVERA JAMAIS À "SUPPRIMER VOTRE ESPRIT DE LIBERTÉ", DIT CHARLES MICHEL AUX UKRAINIENS À ODESSA

11 Mai 2022 23:12 (UTC+01:00)
LE KREMLIN "N'ARRIVERA JAMAIS À "SUPPRIMER VOTRE ESPRIT DE LIBERTÉ", DIT CHARLES MICHEL AUX UKRAINIENS À ODESSA
LE KREMLIN "N'ARRIVERA JAMAIS À "SUPPRIMER VOTRE ESPRIT DE LIBERTÉ", DIT CHARLES MICHEL AUX UKRAINIENS À ODESSA

Paris / La Gazette

Le président du Conseil européen Charles Michel a livré lundi un message de soutien appuyé aux Ukrainiens, lors d'une visite surprise à Odessa, grande ville du sud où il a été obligé de s'abriter un moment à cause de frappes dans la région.

« Le Kremlin veut supprimer votre esprit de liberté et de démocratie. Je suis totalement convaincu qu'il n'y arrivera jamais », a-t-il affirmé dans un message vidéo publié sur Twitter, quelques heures après la tenue à Moscou de la grande parade du 9 mai célébrant la victoire sur l'Allemagne nazie. « Vous n'êtes pas seuls. Nous sommes à vos côtés, nous ne vous laisserons pas tomber », a-t-il ajouté aux Ukrainiens. « Nous serons avec vous aussi longtemps qu'il le faudra », a-t-il poursuivi dans cette vidéo, assurant que l'Union européenne « aidera à construire un pays moderne et démocratique, tourné vers l'avenir ».

Charles Michel a expliqué être venu à Odessa pour célébrer la journée de l'Europe, « dans un creuset de culture et d'histoire européenne », « au moment où (...) la guerre fait à nouveau rage » sur le continent.

Dans une autre vidéo publiée par ses services, on peut voir Charles Michel, en gilet pare-balles, visiter le port d'Odessa et regarder des immeubles éventrés, accompagné du Premier ministre ukrainien Denys Chmygal, le gouverneur de la région d'Odessa Maxime Martchenko et de gardes armés.

La visite de Charles Michel dans la ville portuaire d'Odessa n'avait pas été annoncée par ses services.

Plus tôt dans la journée, le président du Conseil européen avait été forcé de s'abriter en raison de frappes de missiles, avait rapporté un responsable de l'UE. Selon cette source, lors d'une rencontre entre M. Michel et M. Chmygal, « les participants ont dû interrompre la réunion pour se mettre à l'abri car des missiles ont à nouveau frappé la région d'Odessa ».

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a eu une réunion par visioconférence avec Charles Michel, l'a remercié pour son « courage » et sa visite à Odessa, selon un communiqué de la présidence. « Je voudrais vous remercier pour votre soutien politique, pour votre présence. Pour le fait que vous voyez l'Ukraine dans un avenir proche égale aux autres membres de la famille européenne », a souligné le président ukrainien.

Selon le responsable européen, M. Michel a aussi constaté lors de cette visite à Odessa « l'impact de la guerre russe sur les chaînes d'approvisionnement mondiales », notamment en ce qui concerne les céréales, dont « de nombreuses tonnes » sont « bloquées dans le port en raison du blocus russe de la mer Noire ». Ce blocus « nuit non seulement à l'économie ukrainienne, mais entrave également l'accès du monde aux denrées alimentaires vitales et met en péril la sécurité alimentaire mondiale », a ajouté cette source.

Le président ukrainien a souligné que l'Ukraine fournissait des céréales à 400 millions de personnes sur la planète et que le blocage des exportations de ses produits agricoles entraînait déjà une augmentation des prix des denrées alimentaires dans le monde.

(L'Orien-Le Jour)

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus