Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

LE PRÉSIDENT DE LA FIFA DÉNONCE "L'HYPOCRISIE" DE L'OCCIDENT À L'ÉGARD DU QATAR

21 Novembre 2022 10:39 (UTC+01:00)
LE PRÉSIDENT DE LA FIFA DÉNONCE "L'HYPOCRISIE" DE L'OCCIDENT À L'ÉGARD DU QATAR
LE PRÉSIDENT DE LA FIFA DÉNONCE "L'HYPOCRISIE" DE L'OCCIDENT À L'ÉGARD DU QATAR

Paris / La Gazette

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a exprimé sa solidarité avec le Qatar contre ce qu'il a appelé "l« hypocrisie » de l'Occident, alors que le pays du Golfe est critiqué pour avoir accueilli la Coupe du monde 2022.

Le tournoi mondial doit s'ouvrir au Qatar dimanche et durer jusqu'au 18 décembre.

Doha a fait l'objet de critiques européennes croissantes concernant l'interdiction de l'alcool dans les tribunes des stades et les droits des travailleurs migrants.

« Il y aura ... plus de 200 endroits où vous pouvez acheter de l'alcool au Qatar et plus de 10 fan zones, où plus de 100 000 personnes peuvent simultanément boire de l'alcool », a déclaré Gianni Infantino. « Je pense personnellement que si pendant trois heures par jour vous ne pouvez pas boire une bière, vous survivrez. »

« Les conditions de travail au Qatar sont supérieures à celles des immigrants européens », a-t-il apprécié lors d'une conférence de presse dans la capitale qatarie.

« L'Europe devrait arrêter les critiques et se concentrer sur l'amélioration des conditions de ses migrants », a-t-il ajouté.

« Ce que nous, Européens, avons fait au cours des 3 000 dernières années, nous devrions nous en excuser avant de commencer à donner des leçons de morale. »

Le président de la Fédération a déclaré aux journalistes qu'il savait ce que cela faisait d'être discriminé et martelé : « Aujourd'hui, je me sens qatari, Aujourd'hui, je me sens arabe. Aujourd'hui, je me sens africain. Aujourd'hui, je me sens gay. Aujourd'hui, je me sens handicapé. Aujourd'hui je me sens (comme) un travailleur migrant ».

« Bien sûr, je ne suis pas qatari. Bien sûr que je ne suis pas arabe. Je ne suis pas africain. Je ne suis pas gay. Je ne suis pas handicapé. Je le suis parce que je sais ce que cela signifie d'être discriminé, d'être brimé. En tant qu'étranger dans un pays étranger. Enfant, j'étais victime d'intimidation parce que j'avais des cheveux roux et des taches de rousseur, en plus j'étais italien, alors imaginez. »

Gianni Infantino a également souligné que le Qatar est un État souverain et n'a pas besoin de recommandations de l'extérieur sur les droits des travailleurs.

« Je suis fier de tous ceux qui ont contribué à cet événement », a-t-il poursuivi.

Loading...