Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

RN : OPTIMISME DE LA PEN ET PROMESSE DE "JOURS HEUREUX"

20 Septembre 2022 16:55 (UTC+01:00)

"Quand ça ne sera plus Emmanuel Macron, ce sera nous": Marine Le Pen s'est présentée comme "l'alternance pour la France", dimanche, lors d'un discours dans l'Hérault qui marquait autant sa rentrée politique que ses adieux à la tête du Rassemblement national, sans renoncer à ses ambitions élyséennes.

A Agde, le temps d'un week-end d'université d'été, les troupes lepénistes se trouvaient en terre promise: Marine Le Pen a recueilli dans la commune balnéaire plus de 60% des suffrages au second tour de la présidentielle, le RN dix points de plus aux législatives deux mois plus tard.

La cheffe de l'extrême droite française estime ainsi que "le mouvement" du "grand basculement politique qui s'impose au fil des ans, et peut-être maintenant au fil des mois", est "inexorable".

"Le ciel s'est dégagé et l'horizon que beaucoup croyaient obscurci pour le mouvement national est désormais limpide", lance Marine Le Pen à ses troupes.

Reste que le quinquennat qui s'ouvre se fera sans elle à la tête du Rassemblement national: Louis Aliot et Jordan Bardella se disputent une succession que les militants devront trancher par un vote d'ici novembre.

Le maire de Perpignan, qui s'est exprimé en premier dimanche après-midi, a estimé que c'est "aux tréfonds du pays que doit porter notre effort d'implantation", en relevant que "les succès ne finissent rien: ils sont un signal, celui que maintenant, tout commence".

Puis il a mis en garde contre les "continuateurs d'un moment passé", critique en creux de son adversaire, déjà président par intérim.

Ce dernier, réputé favori et grand gagnant dimanche à l'applaudimètre, a au contraire surjoué sa proximité avec la patronne sortante en évoquant une "relation singulière d'une confiance inestimable".

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus