Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

L'ALLEMAGNE BAISSE SA TVA SUR LE GAZ À 7% POUR ALLÉGER LE CHOC SUR LES PRIX

21 Août 2022 15:10 (UTC+01:00)

« L’équité est déterminante pour que le pays tienne ensemble dans cette crise », a déclaré le chancelier lors d’une conférence de presse, jeudi après-midi. Pour M. Scholz, l’enjeu était de taille : l’annonce, lundi 15 août, de la création d’une nouvelle taxe sur le gaz de 2,419 centimes par kilowattheure à partir du 1er octobre avait provoqué des réactions hostiles dans la population et les milieux économiques. Ce nouveau prélèvement est censé aider financièrement les groupes importateurs, obligés d’acheter à prix d’or du gaz fossile sur le marché afin de remplacer celui non livré par la Russie. Liées par des contrats de long terme à prix fixes avec leurs clients, ces entreprises risquaient la panne de liquidités à court terme. Le groupe Uniper, premier importateur de gaz russe outre-Rhin, a ainsi annoncé, mercredi 17 août, une perte abyssale de 12 milliards d’euros au premier semestre.

Si cette taxe présentait le double avantage de ne pas creuser le budget de l’Etat et de laisser intact le signal des prix – permettant d’encourager la baisse de la consommation –, elle crée une nouvelle charge pour les ménages et les entreprises, déjà aux prises avec une inflation record. La baisse de la TVA sur le gaz devrait surcompenser la nouvelle taxe, a annoncé Olaf Scholz. A condition que les entreprises répercutent bien la baisse sur les consommateurs, ce que le chancelier s’est engagé à faire respecter. Il a également annoncé qu’un nouveau paquet d’aides pour les ménages serait annoncé dans les prochains jours. « You’ll never walk alone [« vous ne serez pas livrés à vous-mêmes »] », a-t-il déclaré, le mantra qu’il utilise depuis quelques mois.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus