Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

L'IRAN REJETTE LES ACCUSATION AMÉRICAINES D'UN PROJET POUR TUER JOHN BOLTON

12 Août 2022 08:18 (UTC+01:00)

Téhéran a rejeté jeudi les accusations "ridicules" de la justice américaine, selon laquelle un membre des Gardiens de la révolution iraniens avait fomenté un complot visant à assassiner John Bolton, ancien conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche.

Au lendemain des révélations de la justice américaine affirmant qu'un membre des Gardiens de la révolution, armée idéologique de la République d'Iran, avait ourdi un complot pour assassiner John Bolton, ancien conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, l'Iran a rejeté, jeudi 11 août, ces accusations.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Nasser Kanani, les a qualifiées de "ridicules". "Les autorités judiciaires américaines ont porté des accusations sans fournir de preuves valables", a-t-il dénoncé.

La veille, le ministère américain de la Justice avait annoncé que Shahram Poursafi, alias Mehdi Rezayi, 45 ans, était inculpé en son absence pour avoir offert de verser 300 000 dollars à des individus aux États-Unis pour tuer John Bolton, qui fut également ambassadeur des États-Unis à l'ONU.

Le complot, destiné apparemment à venger la mort du général iranien Qassem Soleimani, tué en janvier 2020 dans une frappe américaine, a été révélé aux autorités par la personne censée assassiner John Bolton, dont l'identité n'a pas été dévoilée.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus