Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

DES DIZAINES DE PERSONNES DISPARUES APRÈS LE NAUFRAGE D'UN BATEAU DE MIGRANTS ET DE RÉFUGIÉS EN GRÈCE

12 Août 2022 08:15 (UTC+01:00)

Des dizaines de personnes seraient portées disparues dans le naufrage d’un bateau de migrants et réfugiés ce mercredi au large de l’île grecque de Karpathos en mer Egée, a annoncé ce même jour l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), confirmant une information des autorités grecques sur une « cinquantaine de personnes portées disparues ».

« De très tristes nouvelles en provenance de la mer Égée : des dizaines de personnes sont portées disparues après le naufrage d’un bateau au large de l’île de Rhodes ce mercredi matin », a indiqué dans un tweet le bureau grec du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). A la suite du naufrage de ce bateau qui aurait transporté des dizaines de migrants et réfugiés, une importante opération de recherche et de sauvetage a été lancée à l’est de l’île de Karpathos.

« Une importante opération de recherche et de sauvetage est en cours, 29 personnes ont été secourues jusqu’à présent », a ajouté le HCR. Selon des rapports des médias, les garde-côtes grecs ont déclaré mercredi que 29 personnes, tous des hommes, avaient été sauvés de la mer à l’est-sud-est de Karpathos, une île située au sud-est du pays, entre Rhodes et la Crète.

Plus de 60 morts en Méditerranée orientale depuis le début de l’année

Selon les autorités grecques, les personnes secourues seraient originaires d’Afghanistan, d’Iraq et d’Iran. Il y avait environ 60 à 80 personnes à bord du bateau lorsqu’il a sombré.

Le bateau naufragé avait appareillé de la ville turque d’Antalya, située sur les côtes sud de la Turquie voisine. Selon les rapports des médias, les personnes secourues ont déclaré que le bateau se dirigeait vers l’Italie lorsqu’il a eu des problèmes pendant la nuit.

La traversée entre les îles grecques et les côtes turques en mer Égée, située en Méditerranée orientale, est souvent périlleuse, coûtant la vie à de nombreux migrants et réfugiés qui tentent de passer en Europe à bord d’embarcations de fortune.

Depuis janvier 2022, 64 personnes auraient péri en Méditerranée orientale, et 111 en 2021, selon les données de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Le dernier naufrage en mer Égée a eu lieu le 19 juin : huit personnes ont alors péri au large de l’île de Mykonos, selon l’OIM.

945 personnes déclarées décédées ou portées disparues en mer en Méditerranée en 2022

Alors que le nombre de réfugiés et de migrants qui franchissent la Méditerranée pour rejoindre l’Europe est moins élevé qu’en 2015, ces périples sont de plus en plus meurtriers. Au total, le HCR fait état de 945 morts et disparus depuis le début de l’année 2022. Durant toute l’année 2021, l’ONU a comptabilisé 3.231 migrants et réfugiés morts ou portés disparus en Méditerranée.

Dans le même temps, 70.325 migrants ont réussi à atteindre l’Europe, dont 65.548 traversées individuelles rapportées en Méditerranée. L’Italie enregistre le premier contingent avec 43.740 arrivées depuis le début de l’année. Viennent ensuite l’Espagne, avec près de 17.000 arrivées, la Grèce (7.261) et Chypre (2.268).

Dans toute la Méditerranée, on a dénombré 123.300 arrivées en 2021, 95.800 en 2020, 123.700 en 2019 et 141.500 en 2018.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus