Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

CONFÉRENCE SUR L'AVENIR DE L'EUROPE : "ON HEURTERA LES TRAITÉS S'IL LE FAUT" ASSURE GUY VERHOFSTADT

29 Juin 2022 14:42 (UTC+01:00)

Avec la fin de la présidence française de l’UE, l'heure est à un premier bilan de la Conférence sur l’avenir de l’Europe (CoFoE), vaste consultation participative lancée au sein des Vingt-Sept à l’initiative du président Emmanuel Macron. Les recommandations des citoyens vont-elles entrer dans les faits ? Les conclusions du Conseil européen des 24 et 25 juin entretiennent le flou. Pour l’eurodéputé belge et coprésident de la CoFoE Guy Verhofstadt, il faut réformer les traités.

"Le Conseil européen prend note des propositions figurant dans le rapport sur les résultats de la Conférence soumis aux trois coprésidents, nous expliquait l’ancien Premier ministre belge. Un suivi efficace de ce rapport doit être assuré par les institutions, chacune dans les limites de sa propre sphère de compétences et conformément aux traités." Une conclusion minimaliste et bien tiède alors que Guy Verhofstadt, coprésident de la CoFoE, qui représentait le Parlement européen, s’enflammait en mai dernier : "S’il faut heurter les traités, alors on va heurter les traités. Les traités ne sont pas là pour 2 000, 3 000 ou 4 000 ans, il faut les adapter à la réalité et aux exigences des citoyens. Les traités traduisent une forme d’organisation politique et si cette organisation change, les traités changent. Le Parlement européen et sa présidente, Roberta Metsola, se sont engagés à changer sur un nombre de points nécessaires et urgents."

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus