Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

TUERIE DE BUFFALO : JOE BIDEN DÉNONCE LE "POISON" DU SUPRÉMACISME BLANC

18 Mai 2022 22:43 (UTC+01:00)

Evoquant un acte de « terrorisme », le président américain a déclaré mardi que « ce venin, cette violence ne peuvent pas être l’histoire de notre époque ».

Le président des Etats-Unis, Joe Biden, a dénoncé avec véhémence, mardi 17 mai, le « poison » du suprémacisme blanc, après une tuerie raciste qui a fait dix victimes, samedi 14 mai, à Buffalo, dans l’Etat de New York. Il a aussi parlé d’un acte de « terrorisme ».

Ce jour-là, Payton Gendron a roulé plus de trois heures depuis son village pour se rendre au supermarché Tops Friendly Market, dans un quartier noir de Buffalo. Vêtu d’une tenue de combat, d’un casque et équipé d’une caméra, il avait avec lui une arme semi-automatique, gravée du chiffre « 14 », qui fait référence, dans l’univers des suprémacistes blancs, à la phrase : « Nous devons protéger l’existence de notre peuple et assurer un futur pour les Blancs. » Le jeune homme de 18 ans a garé la voiture qui appartenait à ses parents. Puis, vers 14 h 30, il a commencé à tirer. Il a assassiné dix personnes, dont six employés du magasin, et blessé trois autres. Onze des victimes étaient noires. Le tueur est ensuite sorti du magasin, et a été arrêté par la police.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus