Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

LEGISLATIVES : FABIEN ROUSSEL SOUTIENT UNE CANDIDATE COMMUNISTE CONTRE LE CANDIDAT NUPES

9 Mai 2022 21:40 (UTC+01:00)
LEGISLATIVES : FABIEN ROUSSEL SOUTIENT UNE CANDIDATE COMMUNISTE CONTRE LE CANDIDAT NUPES
LEGISLATIVES : FABIEN ROUSSEL SOUTIENT UNE CANDIDATE COMMUNISTE CONTRE LE CANDIDAT NUPES

Législatives 2022 : Fabien Roussel soutient une candidate communiste dans le Rhône malgré l’investiture de Taha Bouhafs par la Nupes
La maire de Vénissieux, Michèle Picard, a décidé de maintenir sa candidature dans la 14e circonscription du département et dénonce « le parachutage » du journaliste et militant.

La robustesse des liens entre les différentes composantes de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) est déjà mise à l’épreuve, lundi 9 mai, dans la 14e circonscription du Rhône : la maire communiste de Vénissieux, Michèle Picard, y est soutenue par Fabien Roussel pour maintenir sa candidature malgré l’investiture par la coalition de gauche du journaliste et militant Taha Bouhafs.

« Je comprends parfaitement la colère et la candidature de Michèle Picard et nous avons dit à La France insoumise qu’il y avait un problème, nous continuons de discuter avec eux », a déclaré l’ancien candidat à l’élection présidentielle du Parti communiste français (PCF) sur France 2, lundi matin, deux jours après avoir participé à la convention actant la naissance de la Nupes. Le député du Nord demande à LFI de « revoir cette candidature », avant d’assurer ne pas comprendre que le mouvement présente « quelqu’un sous ses couleurs qui a été condamné en première instance pour injures raciales ».

Taha Bouhafs a été condamné à 1 500 euros d’amende notamment pour injure publique à raison de l’origine, après avoir qualifié la syndicaliste policière Linda Kebab d’« Arabe de service » – il a depuis fait appel. Journaliste pour le site Internet Là-bas si j’y suis avant de collaborer avec Le Média, M. Bouhafs est notamment l’auteur de la vidéo à l’origine de l’affaire Benalla. En 2017, déjà candidat de La France insoumise aux élections législatives, il avait obtenu 11,1 % des suffrages dans la deuxième circonscription de l’Isère

« Vous devez respecter l’accord qui a été signé et retirer votre candidate cumularde », a répondu Taha Bouhafs à la déclaration de Fabien Roussel sur France 2, dans un message publié sur Twitter puis rapidement supprimé – il y écrivait à tort que Mme Picard, vice-présidente de la Métropole de Lyon, était aussi conseillère régionale.

Le 4 mai, Michèle Picard avait dénoncé sur France 3, au moment de confirmer sa candidature, « un parachutage discutable face à quelqu’un qui connaît très bien le territoire. On gère le quotidien avec toutes les difficultés. On a besoin d’un candidat qui connaît les réalités locales pour pouvoir légiférer ». La maire de Vénissieux pourrait faire face à un autre concurrent à gauche, puisqu’un conseiller municipal socialiste de sa commune, Lotfi Ben Khelifa, a confié au mensuel Lyon Capitale qu’il n’écartait pas lui aussi l’idée de maintenir sa candidature

Face à l’arrivée annoncée de Taha Bouhafs, très mobilisé pour dénoncer les violences policières, l’extrême droite a investi deux policiers : Damien Monchau, également conseiller municipal d’opposition à Vénissieux, pour le Rassemblement national, et Bruno Attal, policier et syndicaliste au sein de l’organisation France police.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus