Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

LÉGISLATIVES : LA FRANCE INSOUMISE (LFI) ET LE PARTI SOCIALISTE TROUVENT UN "ACCORD DE PRINCIPE"

5 Mai 2022 11:58 (UTC+01:00)
LÉGISLATIVES : LA FRANCE INSOUMISE (LFI) ET LE PARTI SOCIALISTE TROUVENT UN "ACCORD DE PRINCIPE"
LÉGISLATIVES : LA FRANCE INSOUMISE (LFI) ET LE PARTI SOCIALISTE TROUVENT UN "ACCORD DE PRINCIPE"

Paris / La Gazette

Selon le député LFI Adrien Quatennens, la France insoumise et le Parti socialiste ont conclu, mardi, un "accord de principe" sur les circonscriptions pour faire front commun lors des élections législatives, qui se dérouleront les 12 et 19 juin. Le contenu doit encore être validé par le conseil national du PS.

Législatives : la France insoumise et le Parti socialiste trouvent un "accord de principe"

Selon le député LFI Adrien Quatennens, la France insoumise et le Parti socialiste ont conclu, mardi, un "accord de principe" sur les circonscriptions pour faire front commun lors des élections législatives, qui se dérouleront les 12 et 19 juin. Le contenu doit encore être validé par le conseil national du PS.

Une première étape vers le rassemblement entre La France insoumise et le Parti socialiste. Les deux partis ont annoncé, mercredi 4 mai, un "accord de principe" en vue des législatives françaises, qui prévoit 70 circonscriptions pour les socialistes.

"Il y a désormais un accord de principe entre les délégations insoumise et socialiste (...) Maintenant il appartient au conseil national du Parti socialiste (...) de le valider ou non", a déclaré le député LFI Adrien Quatennens sur Franceinfo.
Un "accord global est en bonne voie" pour les législatives, a annoncé un membre de la direction du PS à l'AFP.

"Les discussions sur le fond doivent se poursuivre ce matin", a précisé cette source. La "désobéissance" sélective à l'Europe en fait partie.
"Le Conseil national du PS va être saisi dans les plus brefs délais d'un accord politique global et c'est lui qui décidera s'il en valide le contenu", a ajouté la direction du PS.

Insoumis et socialistes négocient depuis mercredi dernier. Les premiers avaient adressé un ultimatum, mardi soir, aux seconds, mais les discussions se sont poursuivies dans la nuit sur l'épineux dossier des circonscriptions, dans la perspective des scrutins du 12 et 19 juin.

Le PS tenait à conserver le maximum de sa vingtaine de députés sortants. Mais LFI, en position de force après les 22 % de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, considérait ses interlocuteurs "trop gourmands" eu égard à leur score de 1,7 % à la présidentielle.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus