Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

LA CHINE RESTE LE PREMIER PARTENAIRE COMMERCIAL DE L'ALLEMAGNE POUR LA SEPTIÈME ANNÉE CONSÉCUTIVE

18 Février 2023 19:43 (UTC+01:00)

Paris / La Gazette

La Chine a été le premier partenaire commercial de l'Allemagne en 2022 pour la septième année consécutive, selon des chiffres publiés le 16 février, alors que les décideurs politiques s'inquiètent d'une trop grande dépendance économique vis-à-vis de Pékin.

Des biens d'une valeur de 297,9 milliards d'euros (318,9 milliards de dollars) ont été échangés entre les deux pays l'année dernière, soit une hausse de 20 % malgré l'impact persistant de la pandémie de coronavirus, selon l'agence fédérale de statistiques Destatis.

Le déficit commercial de l'Allemagne avec la Chine - la différence entre la valeur la plus élevée des importations et la valeur la plus faible des exportations - a atteint 84,3 milliards d'euros, le chiffre le plus élevé depuis que l'organisme statistique a commencé à tenir des registres en 1950.

Les importations en provenance de Chine ont atteint 191,1 milliards d'euros en 2022, soit une augmentation de 33 % par rapport à l'année précédente.

Pendant ce temps, la valeur des exportations a largement stagné, augmentant de seulement trois pour cent en 2022 pour atteindre 106,8 milliards d'euros.

Ce maigre chiffre a vu la Chine perdre deux places et passer à la quatrième position dans le classement des destinations d'exportation des marchandises allemandes.

Les craintes se multiplient en Allemagne quant à une dépendance excessive à l'égard de la Chine, sur fond de tensions entre l'Occident et Pékin au sujet de ses liens avec la Russie et des questions de droits de l'homme.

« L'Allemagne a besoin de toute urgence d'une stratégie pour une plus grande diversification » par rapport à la Chine afin de sécuriser l'approvisionnement en matières premières et en biens clés, notamment l'électronique, a insisté le groupe de réflexion économique allemand IfW Kiel dans un rapport publié mercredi.

Les États-Unis, deuxième partenaire commercial de l'Allemagne, ont été la première destination des articles « made in Germany », absorbant 156 milliards d'euros d'importations.

Globalement, l'excédent commercial de l'Allemagne a atteint en 2022 son plus bas niveau depuis 2000. L'indicateur important pour la puissance exportatrice traditionnelle est tombé à 79,7 milliards d'euros sur un an en raison de la hausse du coût des importations d'énergie, selon Destatis.

Loading...
L'info de A à Z Voir Plus