Lagazette

"Le but de l'argumentation ne doit pas être la victoire, mais le progrès"

Joseph Joubert (1754-1824)

Recherche

WASHINGTON ACCORDE L'"IMMUNITÉ JURIDIQUE" À MBS DANS L'AFFAIRE KHASHOGGI

18 Novembre 2022 15:49 (UTC+01:00)

L'administration Biden a déclaré, jeudi, que le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane bénéficiait de l'immunité juridique dans le cadre du procès pour le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi en 2018 au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul. Un revirement de position par rapport aux dénonciations de Joe Biden pendant sa campagne électorale.

Volte-face américain sur l'affaire Khashoggi. L'administration du président des États-Unis Joe Biden a établi, jeudi 17 novembre, que le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane bénéficiait de l’immunité juridique dans le procès pour le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi.

Chroniqueur du Washington Post critique du pouvoir saoudien, Jamal Khashoggi a été vu pour la dernière fois alors qu'il entrait dans les locaux du consulat saoudien à Istanbul, le 2 octobre 2018.

Le journaliste y a été tué et son corps a été démembré par des agents saoudiens, une opération commanditée, selon le renseignement américain, par Mohammed ben Salmane.

Après l'assassinat, Joe Biden avait promis de traiter la monarchie du Golfe en "paria", lorsqu'il était encore candidat. Mais en octobre, le président américain a annoncé vouloir "réévaluer" la relation de Washington avec l'Arabie saoudite.

Loading...